Habituellement quand on parle de rotatif, on imagine une RX7 à la sauce Re Amemiya ou une RX3 vidée et swappée en 20B…! Eh bien non, remettez votre langue dans la bouche et refermez la braguette. On va causer utilitaire avec le Mazda Rotary Pick Up… Le premier et dernier pick up commercialisé, équipé d’un moteur Wankel sous le capot.

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 1

Voilà donc que débarque le Mazda Rotary Pick Up – ou le REPU (Rotary Engine Pick up) – sur DLEDMV… Et chez Mazda on a pas eu peur de miser sur l’originalité de l’engin pour essayer de sortir du lot et aller taquiner le marché américain. En effet, dans le pays de l’oncle Sam, le pick up est une institution, et quoi de mieux pour essayer de s’y faire connaitre ? Donc en 1974, Mazda décide d’y proposer son petit utilitaire tout comme chez les voisins canadiens.


'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 2

Bon, autant être clair. En 74, ça commence à sentir la crise pétrolière. Puis aux States, qui dit pick up, dit forcément gros bébé avec un V8 glouton sous le capot… Donc loin des standards proposé par le REPU, si ce n’est pour le rebelle qui veut rouler différent. M’enfin généralement, ce genre de gars se tourne pas vraiment vers un utilitaire. Du coup, malgré des qualités reconnues par le mag’ “Road & Track” le REPU va connaitre une carrière courte et plus que discrète pendant 3 ans avec à peu près 3000 modèles assemblés, parmi les 15000 pick up vendus (Mazda proposait aussi des versions 4 cylindres).

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 3

En parallèle, il était également commercialisé sous le badge Ford, et s’appelait le Courrier. Sauf que sous le capot, il n’y avait plus de rotatif. A partir de 77, Mazda va renouveler son Pick Up, conservera les 4 cylindres, mais verra le 13B disparaitre du catalogue.

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 4

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 5

Bien entendu, 40 ans plus tard, le REPU est devenu un engin cool, rare et recherché par “ceux qui savent”, comme ce modèle de 77, resté dans le show room pendant un an avant de trouver preneur en 78. En 2010, il change de main… complètement rincé ! Et alors qu’on aurait pu imaginer qu’il allait terminer sa carrière en boite de petit pois, son propriétaire a préféré lui redonner vie. Une restauration qui va durer 5 longues années.

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 6

La caisse a été mise à nue et repeinte en Mazda Blue. Toutes les pièces d’origine qui pouvaient être conservées et remises en état l’ont été. Le reste est remplacé à neuf. L’habitacle reçoit des sièges de Miata et des panneaux de portes neufs. Le tout est ensuite habillé en cuir noir.

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 7

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 8

Le châssis est refait et reçoit désormais des combinés filetés. Le freinage est neuf. il garde ses specs d’origine. Aux quatre coins, un jeu de jantes en 15′, piqué sur une Nissan Frontier, et chaussées en Kuhmo Ecsta Supra en 205/50 devant et 225/50 derrière.

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 9

En y étant, le 13B a lui aussi été entièrement reconstruit à neuf. Il est maintenant gavé par un Weber 45 avec un collecteur d’admission plus copieux. C’est pareil à l’échappement. Collecteur et ligne Racing Beat débouchent sur un silencieux Magnaflow sur mesure. Il est accompagné d’une boite 5 qui envoye la sauce sur les roues arrière.

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 10

Au final, on est loin de certains monstres surmotorisés qui sont venus poser leurs roues sur DLEDMV. Mais ce Mazda Rotary Pick Up est aussi sympathique qu’original. Rien que pour ça, il a bien mérité sa place ici !

'77 Mazda Rotary Pick Up - Un roto dans mon utilitaire ! 11

© BaT Morries Heritage