Des répliques de Christine, la Plymouth Fury hantée et tueuse du best seller de Stephen King, il y a en a eu des dizaines, voir des centaines. Mais des répliques de Christine qui ont gobé un Hellephant pour se le caser sous le capot, apparemment il n’y en a qu’une… et elle est là !

#SEMA 2019 : Plymouth Fury - Christine a bouffé un Hellephant ! 1

L’Hellephant, c’est le délire d’ne soirée trop arrosée des ingénieurs de chez Dodge et Mopar. Ils ont gaulé le 426 ci Hemi et lui ont cherché des noises avec un compresseur pour aller lui tirer plus de 1000 ch des entrailles. En guise de trompe, on retrouve une ligne sur mesure MagnaFlow.


#SEMA 2019 : Plymouth Fury - Christine a bouffé un Hellephant ! 2

Pour encaisser la charge du pachyderme mécanique, les trains roulants sont en alu forgés hautes perf’. Pour le reste, c’est un coupé Plymouth Fury rouge de 1958, identique à celui utilisé dans le film de 1983 réalisé par John Carpenter.

#SEMA 2019 : Plymouth Fury - Christine a bouffé un Hellephant ! 3

Jantes avec enjoliveurs chromés, habitacle en mode classique avec banquettes moelleuses et lumières rétros. Rien ne dit si l’autoradio ne passe que des morceaux de 1958…!

#SEMA 2019 : Plymouth Fury - Christine a bouffé un Hellephant ! 4

1000 ch dans Christine, y’a vraiment de quoi en faire un film d’horreur !

© Sven Gustafson