La Porsche 914, c’est comme la 924 ou la 944, y’a quelques années, personne n’en voulait et surtout pas les porschistes qui la considéraient comme une roturière voiture du peuple en jogging. Puis il y a eu la « neufcentonzite aiguë » et subitement, on a découvert qu’il n’y avait pas que la 911 et que les autres Porsche, ben elles pouvaient être sympas aussi !

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 1

Bon, ils n’avaient pas tout à fait tort… La Porsche 914, c’est un coupé VW, assemblé chez Karmann et commercialisé soit par Porsche ou par VW (parfois même les deux) en fonction des pays. De plus, elle embarque un Flat 4 en position centrale arrière… 4 cylindres, ça ne suffit plus pour impressionner les porschistes qui ne jurent plus que par le Flat 6 de sa majesté 911. Ils ont déjà vite oublié la 356 et la 912.


Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 2

Du coup, la 914 aura du mal à trouver sa place, et même si Porsche y a aussi collé un Flat 6 de 2.0l, ses 110 ch ne feront pas de miracle. Du moins de notre côté de l’Atlantique parce que chez l’oncle Sam, la 914 va rencontrer un succès commercial pendant ses 7 années de carrière de 69 à 76.

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 3

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 4

C’est l’une d’elle qui a claqué dans l’oeil d’Hej. Un modèle de 71 qui n’a plus grand chose à voir avec le pathétique veau qu’elle était à sa sortie d’usine. Oubliez le cruising coude à la portière imposé par le 1.7l de 80 ch, puisque la bébête Signal Orange est maintenant shootée au Flat 6 3.2 l !

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 5

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 6

Le nouveau Flat 6 vient d’une 911 Carrera de 1988. Il est accompagné d’une boite 5 manuelle de type 915 (Qui vient d’une 3.0 SC) avec un différentiel. Utile avec la déferlante de 231 ch qui déboule maintenant sur les roues arrière.

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 7

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 8

Pour encaisser la charge et éviter de se vautrer comme un pingouin au premier virage, le châssis rénové est équipé de train élargis et maintenus par des combinés Koni / Boge. Les freins viennent d’un Boxster S et peinent à se camoufler derrière les jantes monobloc de 993 Cup chaussées en Michelin Pilot Sport A/S Plus de 205/50.

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 9

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 10

Tant qu’on est dehors, la caisse a été refaite… avec ailes modifiées et ducktail sur les fesses. Rien de trop, du muscle et une allure qui fait réfléchir à deux fois avant d’aller s’y frotter. Elle ferait craquer n’importe quel porschiste élevé à la 911 !

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 11

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 12

Surtout qu’une fois la portière ouverte, on tombe sur un habitacle qui claque sa mère ! Tendu de cuir noir avec sellerie « pied de poule » orange, volant Momo Monte Carlo, levier de vitesse Wevo, une sono Kenwood et basta. Le reste, ça regarde le pilote et sa caisse.

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 13

Bon, cette 914, on se dit que si Porsche l’avait proposée en 1969, elle aurait surement eu bien plus de succès ! Et aller manger de la 911 en 914, c’est une belle revanche… et putain c’que ça doit être fendard !

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 17

Porsche 914 Flat 6 3.2l - Mangeuse de 911 ! 18

© Hej via BaT