La Honda Civic MK1, c’est une voiture citoyenne (d’où son nom) capable de se faufiler de partout, accessible, pratique et robuste. Une véritable Micromachine qui n’a rien à voir avec une sportive déjantée. Puis il a fallu que Victor Ho passe par là…

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 1

Quand on regarde la première génération de Honda Civic qui a vu le jour le jour en 1972 et qu’on la compare aux dernières, faut vraiment faire un effort pour imaginer qu’elles ont le même ADN ! On appelle ça l’arnaque à la japonaise. Les générations se succèdent, le nom reste, mais faut se shooter au saké pour y voir un quelconque rapport… A la base, la Civic, c’est la voiture populaire japonaise, la bonne à tout faire, à l’image des 4L, Fiat Panda, Ford Fiesta ou Opel Corsa. Puis le temps a fait son oeuvre… et c’est parti en couille !


'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 2

Depuis 2001 et la 7ème génération, Honda a revu sa copie. Ils se sont apparemment calé sur les nouvelles habitudes des citoyens adeptes à la cure fast food. Plus grosse, plus puissante, plus ronde… mais plus trop Civic dans sa définition. Et les choses ne se sont pas améliorées avec le temps. Aujourd’hui une Civic, c’est une sorte de berline greffée avec un vaisseau spatial à la personnalité quelconque. Et même si ça n’a plus la même saveur qu’auparavant, ça reste une vraie Honda, une engin technologique, en avance sur son temps, agréable et plaisant, et d’une fiabilité spatiale !

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 3

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 4

Niveau sport, la GTi adepte des hauts régimes apparue dans les 80’s est devenue il y a peu, un missile sol – sol turbalisé qui se prend pour une allemande. Une fois encore ça fait largement le taff, la dernière Civic Type R jouis du statut de référence de la catégorie, mais ça n’a plus rien à voir avec les atmos délirantes du passé… car l’ADN des sportives Honda, c’était ça. Pas d’être les plus puissantes, ni les plus performantes, mais proposer des moteurs simplement envoutants ! Oui, le temps à fait son oeuvre…

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 5

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 6

Après tout ce baratin de vieux con, ce sera pas simple de vous présenter la Civic de Victor… Quoique, lui il s’est pas posé de questions, il a mélangé les deux époques et à même fait un appel du pied aux 80’s et 90’s. Finalement, sa Civic Mk1, c’est le lien entre hier et aujourd’hui. Et ça, sur DLEDMV, faire du vieux avec du neuf ou du neuf avec du vieux, on aime bien !

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 7

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 8

Pour hier, c’est déjà la base, une MK1 de 78. En guise de passage par les 80’s et 90’s, il lui a viré le petit 4 cylindres CVCC pour y greffer à la place un D16, le 4 cylindres 1.6l DOHC 16s de l’ED7. Enfin le lien avec avec nos jours c’est d’une, la greffe du turbo, et de deux, la tendance des kits XXL avec les extensions rivetées à la caisse.

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 9

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 10

Pour commencer avec le bloc, le D16 reçoit donc le renfort d’un TD05 emprunté à une Volvo V70R accompagné d’une dump valve GReddy. Un intercooler prend place à l’avant. La culasse a été revue et polie, avant d’accueillir des arbres à cames Shaldbolt. L’injection est modifiée avec une rampe STR et des injecteurs de 450cc DSM alimentés par une pompe Walbro de 255 l/h. Le tout est géré par un boitier A’PEXi S-AFCII. Victor n’a pas cherché à transformer son gazier en bombe à retardement, la puissance est donc de 195ch… et vu le poids plume qu’il a à remuer, ça suffit largement.

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 11

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 12

Pour les faire passer au sol mais surtout qu’ils y restent, tout le train avant a été adapté à sa nouvelle cavalerie. Il est maintenant basé sur une structure VH en aluminium extrudé, liée à des composants en aluminium, alliage de magnésium, et acier. Les supat’ sont désormais passées sur des boudins avec une gestion Accuair e-level. Pour le freinage, une Civic a fourni l’ensemble étrier / disque avant et les étriers arrière qui mordent par contre des disques de Prelude. Les durites sont en mode avia et le maitre cylindre vient d’une Acura Legend. Tout se cache derrière des jantes Southern Ways Epsilon Mesh en 3 parties de 8 et 9 x 15′. Elles sont chaussées en Kumho Ecsta PS31 de 165/45 et 195/45.

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 13

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 14

Au niveau esthétique, la petite bombe est virilisée par un kit sur mesure en fibre de verre, avec extensions XXL, bas de caisse et lèvre inférieure. Victor s’est inspiré de ce que font Rauh Welt, Rocket Bunny ou encore Liberty Walk puisque dans tous les cas, rien n’existait pour muscler sa SB1. Une fois le tout posé, il l’a habillé d’un gris qu’il a lui aussi fait réaliser sur mesure.

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 15

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 16

Enfin dans l’habitacle, rien de spécial… Pas de vidage ni de passage en mode racing. Seulement un jeu de baquets Recaro d’Integra sur lesquels la sellerie a été refaite pour coller à la banquette arrière, un volant Momo, des pédales Mugen, un jeu de manos, des compteurs de Volvo et un nouveau levier de vitesse K Tuned avec short shifter.

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 17

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 18

A l’arrivée, dans le style fun, difficile de faire mieux que cette Civic transformée en bombe aussi bien visuelle que mécanique. Plus ce serait trop… et moins, ce serait pas assez ! Du grand Victor Ho qui, à peine sa Civic terminée, a commencé à se pencher sur son break Toyota Corolla TE72 de 81… Oui, il avait une 4AGE qui trainait au fond du garage !

'78 Honda Civic Mk1 - D16 Turbo ! Super sushi... 19

© Super Street via John Bunker