Sur les routes, il y a les voitures et les Porsche. Se positionnant toujours entre deux catégories de caisses, les Porsche sont uniques avec un style traversant les époques respectant un design bien défini depuis la Type 64 en 1938. Tout le monde aime les 911, même mes ex. Attachez vos ceintures, « pied planche » sur la caisse qui suit.

Porsche 911 "Backdated"... Des hanches de MILF 1

Cette petite Porsche 911, a pour pseudo « Backdated » (antidaté en français), croyez le ou non, à la base, c’est une 911 sc de ’81. Si vous voulez voir à quoi ça ressemble, c’est ici que ça se passe. Le gars, riant à la gueule des puristes, l’a transformé en 911 de ’72 avec une donneuse d’organes. On les voit déjà arriver avec leur fourches et leurs torches hurlants « ASSASSIN ! » . Pur génie insolent !


Porsche 911 "Backdated"... Des hanches de MILF 2

On avouera que c’est une des plus belles des lignes du constructeur de Stuttgart. Personnellement, j’ai pas besoin de plonger dans une piscine de SP98 clope au bec pour prendre feu quand je la regarde. Je me suis longtemps demandé : « Mais pourquoi les Porsche suscitent autant d’engouement ? « . Comme on dit, c’est toujours une question de sexe. Quand on mate son 3/4 arrière, difficile de retenir ses pulsions intérieures, on est obligé de lui demander son numéro et de réserver une nuit dans le Sofitel le plus proche.

Porsche 911 "Backdated"... Des hanches de MILF 3

Tous les détails qui font rappeler la « belle époque » de Porsche ont été placés sur cette Super Carrera. Après avoir viré les gros pare-chocs en plastique noir standards, il choisit alors des boucliers avant et arrière du plus bel effet avec bien évidemment les petits feux arrière qui lui vont si bien sans la bande centrale. Elle reprend alors un regard plus « sexy ». Grilles de ventilation, trappe d’huile, réservoir externe avec le bouchon à travers le capot, écriture Porsche dorée, teinte grise du modèle sport d’origine de ’72, et les jantes de type FUCHS donnent chaud à la tête. Le quoi ? Le goût ? Aaah, entrez je vous en prie.

Attendez que je vous parle de l’intérieur. Quand on imagine l’intérieur d’une Porsche du début des années 80, on imagine souvent du skaï, du noir, du plastique et un volant 3 branches tout moche. Les mots qui viennent à l’esprit sont souvent « froid » et « austère ». Comme toucher le + et – d’une batterie de 1200Ah les pieds dans l’eau, l’intérieur donne un coup de fouet en travers de la gueule. Le genre d’intérieur qu’une fois porte ouverte, un râle rauque, gras et agonisant sort alors de votre trachée frustrée : « Aargh ».

Porsche 911 "Backdated"... Des hanches de MILF 16

Baquets Recaro semi-cuir vert à quadrillage comme sur le tableau de bord, harnais, volant trois branches Momo Prototipo, moquette grise texturée, garnitures de porte simple qui rappelle les voitures de sport historiques, je pourrais ne jamais m’arrêter de décrire ce tableau de maître. Du moindre bouton au sélecteur de vitesse, tout est soigné et donne envie de conduire nu mais avec des gants.

Selon vous, quelle est la plus belle musique sur terre ? Aussi beau que le solo de « Free Bird » des Lynyrd Skynyrd, c’est le son que produit un flat 6 atmosphérique à carbu. Et dans ce cas là, couplé à une boite courte et un silencieux de 991 GT3 CUP, il va falloir s’armer de courage pour ne pas mouiller son fute. Différentiel à glissement limité Wavetrac, carburateurs PMO, allumage Perma-Tune, collecteurs inox sur-mesure Billy Boat, soupapes en titanes, pompe à essence gros débit Mallory, circuit d’huile revu et amélioré, et avec le châssis entièrement modifié, la liste est bien trop longue. On a pas réussi à avoir la puissance de l’engin, mais on imagine qu’elle fait entre 200ch et « bien trop puissante », environ.

Porsche 911 "Backdated"... Des hanches de MILF 29

Je pourrais décrire et surcharger cet article des heures et des jours au risque de me faire virer de la rédaction. Mais tous ce qu’on peut faire, c’est apprécier les photos, ou la vidéo juste en dessous. A voir et à écouter avec un casque de qualité dans une pièce sombre au cas où viendrait un débordement soudain. Mais au fait, combien ça coûte ? Ce bijou à été vendu 140 000 $ l’année dernière soit le prix d’une Porsche Panamera V6 hybride. Bon, mon choix est vite fait, et vous ?

© EuroWerkz1