Vous vous rappelez du cartoon Bip Bip et Coyote ? Si, le pauv’ canidé en prenait plein la gueule en essayant d’attraper un Grand Géocoucou (oui, c’est mieux de l’appeler Bip Bip). Eh ben j’vais vous dire, si le Coyote avait été aussi chaud que la Ford Mustang qui débarque, je peux vous garantir que le Bip Bip, il aurait pas fait son malin bien longtemps. Et oui, aujourd’hui dans l’histoire, c’est le Coyote qui gagne !

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 1

Pourtant, avant d’en arriver à ce niveau, elle en a vu de toutes les couleurs cette Mustang. Elle est née Notchback, oui voilà, un coupé avec un coffre bien horizontal. C’est lors de sa mutation chez Classic Recreation qu’elle est devenue le Fastback qui défile sous vos rétines.


'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 2

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 3

Mais une fois dans l’atelier du magicien de Yukon dans l’Oklahoma, il ne se sont pas contentés de lui coller un hayon. En y étant, ils l’ont habillée de blanc Oxford puis y ont collé deux bandes bleues comme à la bonne époque des Mustang Shelby. Vous aurez également reconnu le pare choc GT350CR style et le capot bombé, tous les deux en fibre, spécialité de la maison… N’oubliez pas que la bestiale Mustang Eleanor de Nicolas Cage dans 60 Secondes Chrono, sortait de leurs ateliers. D’ailleurs, sachez que toutes les Mustang qui sortent de leur atelier, passée en mode GT350CR, sont d’office inscrites au registre des Shelby !

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 4

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 5

Après un jeu de rétros Bullet, la ‘Stang reçoit des American Racing Torq Thrust en 17 », équipées de chaussettes BFGoodrich G-Force Sport Comp-2 de 225/45 et 255/40. Derrière, on aperçoit un freinage complet Willwood avec étriers 4 pistons qui viennent croquer des disques percés et rainurés. Tant qu’on est au niveau du châssis, on retrouve des coilovers réglables, de nouvelles barres stab et une direction à crémaillère assistée.

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 6

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 7

Il fallait bien ça pour encaisser les charge du nouveau gazier qui a emménagé entre les ailes avant. Et c’est là que Bip Bip va moins faire le malin. Une fois qu’on soulève le capot, on tombe sur un V8 Coyote, un 5.0l 32 soupapes, celui qui équipe les Mustang GT depuis 2011. Sauf que là, il est dopé au compresseur Roush TVS. Le refroidissement est géré par un gros radia alu Be Cool accompagné de deux ventilos électriques. Il inspire à travers une admission XXL et expire via deux lignes inox qui se terminent sur des silencieux MagnaFlow. Les roues arrière doivent désormais composer avec 625 ch qui passent par un boite 5 manuelle Tremec et un DGL. Alors, il en dit quoi le roadrunner ?

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 8

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 9

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 10

On termine la visite par l’habitacle, full black. En ouvrant la portière, on tombe sur deux baquets SCAT ProCar Rally 1000, tendus de vinyle noir et brodé de la signature de Carroll Shelby (sur une Mustang, c’est comme la signature Ragnotti sur une Alpine ou une Renault !). L’arrière a perdu sa banquette au profit d’un arceau sur lequel sont fixés les harnais G-Force Racing Gear. Devant le pilote, un magnifique volant bois trois branches et une collection de compteurs et manos Classic Instruments Carroll Shelby. Le levier de vitesse courbé est lui aussi signé Shelby. Niveau « électronique » on retrouve une clim Old Air Products et une sono RetroSound avec des HP discrètement intégrés.

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 11

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 16

Y’a pas à tortiller, mais dès qu’une Ford Mustang passe en mode Shelby, elle perd son côté pony car propre sur elle pour devenir réellement bestiale. Ce monstre signé Classic Recreation ne dira pas le contraire, surtout qu’au delà de la gueule elle y rajoute le gazier qui va bien pour aller arracher l’asphalte. Ouais, comme quoi, quand tu tombes sur un coyote shooté au compresseur… finalement le plus malheureux de l’histoire, c’est Bip Bip…

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 17

'66 Ford Mustang - Supercharged Coyote par Classic Recreation. 18

© Mtomas via BaT