Vous devez mener votre copine camper au bord du lac ? Et histoire de marquer le coup, vous cherchez une caisse sympa, fun et capable d’embarquer tout le bazar ? Alors bougez pas, j’ai ce qu’il vous faut. C’est un de nos lecteurs qui nous a rencardé, un certain Martin Mc Fly. Il a roulé en De Lorean pendant un petit moment avant qu’il ne la remplace par un pick up Toyota SR5 Xtra Cab…

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 1

En fait Martin nous a raconté sa vie… Déjà, il préfère qu’il l’appelle Marty… Ou Pierre Cardin… ou encore Clint Eastwood… Franchement j’en sais trop rien, j’ai pas trop compris ses délires ! Enfin c’que j’ai pigé c’est que d’une De Lorean avec laquelle il a eu pas mal de problèmes d’électronique et qui aurait fini détruite par un train (un peu bizarre le gars quand même non ?!), il est passé à un pick up Toyota SR5, plus connu chez nous sous le nom de Hilux. Un Xtra Cab avec une planche habillée de mousse en guise de banquette arrière qui fait quand même vachement mal au cul !


Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 2

Rien de comparable avec son coupé américain aux portes papillon et V6 PRV. Mais Marty (Pierre, Clint !) cherchait quelque chose de plus fiable et surtout plus pratique pour pouvoir aller camper avec sa copine Jennifer. En même temps, avec un pick up, tu peux charger le barbuq, le four à pizza et le studio de Palavas ! Donc c’est clair que ça a du lui changer la vie par rapport à sa De Lo’ où il pouvait tout juste y glisser son skate, un bouquin et son walkman (C’est lui qui m’a dit ça… j’cherche plus à comprendre là !).

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 3

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 4

Le Toyota Hilux, c’est le Highlander des utilitaires. Pour le tuer, il faut lui enlever le moteur ! Le truc qui passe partout, la boue, l’eau, le sable, la neige, le vent, la lave, l’hyperespace… rien ne l’arrête. Tu mets de l’essence, tu tournes la clé, et il roule, même si le compteur a déjà fait 4 fois le tour. J’en ai même croisé un qui mettait les bateaux à l’eau, tellement rouillé qu’on se demandait comment la caisse tenait. Un vrai gruyère ! Mais le gazier tournait encore tous les jours.

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 5

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 6

Bon, ici, oubliez le côté roturier et utilitaire. Si le Hilux a vu le jour en 68, avec ce SR5 tout de noir vêtu, nous en sommes à la 4ème génération, sortie en 1983. Aux States, ce pick up en voit de toutes les couleurs… Certains en font des drifteurs, d’autres les shootent au sol, celui là a gagné un p’tit côté classe et custom qui lui va comme un gant.

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 7

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 8

La caisse a été refaite et en y étant, elle a troqué sa robe marron d’origine contre un noir brillant. Des tubes ont poussé de partout en guise de pares-chocs avec pare buffle à l’avant, marche pieds, et arceau derrière la cabine. Là aussi, c’est full black. Le tout est tranché par les phares blancs, les clignos oranges, les feux, le logos Toyota sur la ridelle et les projos longue portée et antibrouillard couverts de caches jaunes KC.

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 9

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 10

La châssis est rehaussé (ça change des caisses qui frottent par terre !) par des suspensions Rancho avec amortos et ressorts à lames. Niveau freinage, c’est disques à l’avant et tambours à l’arrière (d’origine). La direction est aidée par une nouvelle barre stab’ et aux quatre coins, on retrouve des jantes en 15″ chaussées par BFGoodrich All-Terrain T / A K02 de 10’5 x 31″. Niveau look, ça en jette !

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 11

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 12

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 13

Dans l’habitacle, c’est d’origine. Vinyle marron pour la banquette avant. Volant pas beau. Tableau de bord taillé à la tronçonneuse avec compteurs empruntés à un modèle plus récent. Les deux leviers, le long pour la boite 5 et celui plus court pour passer de deux à quatre roues motrices en sélectionnant le rapport de pont, long ou court. On y retrouve les commutateurs des projos. Un système audio Pioneer avec écran tactile accompagné de haut-parleurs et d’un caisson Kenwood.

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 14

Sous le capot, n’attendez pas y retrouver un 2JZ débridé ou un 1UZFE dévergondé… Nada, si ce n’est le gazier d’origine, le 22R, 4 cylindres de 2.4l aussi rustique qu’indestructible. Enfin, pas de quoi aller se frotter à un Ford F-150… perso, je mettrai la marche arrière !

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 15

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 16

Quoiqu’il en soit, histoire de n’pas faire comme les autres, Martin nous a envoyé des photos de son Toyota SR5. Ah oui, il y a rajouté des bricoles dedans. Un genre de X qui clignote et une paire de Nike. Ouais voilà, des trucs qui servent à rien. A part peut être un almanach des sports de 1950 à 2000… j’vois pas l’utilité, à part de pouvoir voyager dans l’temps. Mais bon, faut pas déconner non plus !

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 17

Toyota SR5 Xtra Cab... Y'a pas que la De Lorean ! 18

 

© JOHNRAY GUINTO – Apiopi & DevilDawg712 via BaT