Le Toyota Hilux… On est plus habitué à le voir transporter des planches plutôt qu’à tirer des manches. On le croise plus souvent en surcharge le cul par terre plutôt qu’en travers… C’est l’engin favori des travailleurs et pas forcément celui des drifteurs ! Et pourtant, Nigel il a préféré utiliser son Hilux pour aller ruiner du boudin plutôt que d’aller livrer des parpaings !

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 1

Et je vous arrête avant que la bave ne finisse par s’échapper de vos lèvre, mais oui, le Toyota Hilux est une traction… Mais ça c’était avant que Nigel en fasse son affaire. Car à l’arrivé l’utilitaire de Nigel n’en a réellement que la gueule. Au passage, il a perdu toutes ses entrailles. Mais l’idée de rouler différent c’est qu’au final on en parle, ça fait le buzz, et ça peut aider à la chasse aux sponsors.


Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 2

En tout cas, l’Hilux de Nigel fait le tour de la planète, même si pour le moment il n’est vêtu que du blanc d’origine… utilitaire vous dites ? Bon, quand on mate la garde au sol, les roues qui disparaissent en partie sous les ailes musclées, on se dit que le pick-up doit quand même cacher quelque chose d’un peu spécial.

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 3

En l’occurence un châssis tubulaire… 100% tubulaire ! Oubliez l’origine, un treillis de tubes mécanos soudés vient recevoir le bloc et tous les éléments qui le feront rester sur le bitume. Et c’est super clean et d’apparence super simple… ou du moins, ça ne s’encombre d’aucune merde inutile. Le strict minimum tant que ça va à l’essentiel.

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 4

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 5

Double triangulation à l’avant et à l’arrière, composées de tirants montés sur rotules le tout de chez FPR Racing V8 et QA1. Suspat’ MCA, freinage Earls AN3avec étriers de Z32 et frein à main hydraulique. Les jantes sont des B.I.M Driftmasters en 8,5×17′ et 9,5×18′ chaussées en Federal 595 RS-R en 215/40/17 à l’avant et 225/40/18 à l’arrière.

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 6

L’habitacle reçoit des baquets Bride VIOS 3 FRP, un volant Nardi Classic en 330mm, des pédales Willwood, un frein à main et un levier de vitesses taillés dans l’alu et dashboard électronique Racepak IQ3. 

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 7

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 8

Enfin à l’avant, un SR20DET forgé et revu de fond en comble et shooté par un GReddy TD06L2-20G qui souffle à 1,5 Bars pour envoyer 385 ch aux roues arrière via un arbre de S13 modifié, une boite 6 RB25 couplée à un pont de Z32 et accompagné d’un différentiel ATS Carbon ! 

Au delà du côté racing, pro, efficace et tout l’bazar, c’est beau ! La finition, les soudures, l’assemblage… c’est clinique et superbement réalisé. Du vrai travail d’orfèvre. Tout ce mikado métallique reçoit enfin les panneaux. La cabine est celle de l’Hilux, le reste est moulé en FRP, du plastique renforcé par de la fibre. La phares sont des Raybrig LED et la robe est la bonne référence 2002 Superwhite basique de chez Toyota ! 

Toyota Hilux... Utilitaire ou drifteuse ?! 19

Un projet 

© GrinderTV & Premier Events TV / Photos Speedhunters via Dino Dale Carbonare & signatures éventuelles