Aujourd’hui, c’est Ferrari ! Je vous raconte l’histoire d’une 308 GTSi ! La 308, c’est loin d’être la plus populaire des italiennes au cheval cabré, mais avec quelques astuces beauté façon DLEDMV, on peut rapidement transformer une caisse timide en quelque chose de vraiment sympa. Spoiler, on va parler prépa moteur, jantes agrandies, et combinés réglables. Aller, Andiamo !

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 1

La Ferrari 308 est un peu tombée dans l’oubli… On se souvient souvent mieux de la Dino et de la 308 GT4 qui la précèdent. Pour la rendre plus méchante, certains y foutent un V12 au cul. Mais il se trouve qu’on vous en a dégoté une qui se pompelupise en gardant son V8. Un peu dans l’esprit restomod, mais léger. Et avec cette recette, la 308 va enfin vous décrocher la mâchoire !


Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 2

Cette histoire commence avec Mark Lavanish, qui décide il y a quelques années d’acquérir une Ferrari 308. Il dégote une GTSi (donc une targa à injection) jaune. La voiture n’a pas roulé depuis plusieurs années, et on prévient Mark du pognon que ça pourrait lui coûter d’acheter une italienne dans cet état. Mark réfléchit, regarde la voiture, et lâche un « J’la prends ! ». Mark se glisse derrière le volant, et pour bien donner le ton, la 308 tombe en panne quelques kilomètres plus loin. Pire qu’une Alfa…

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 3

Mark dira que s’il avait su toutes les merdes qu’elle allait lui faire au moment de l’achat, il se serait précipité dans une concession Toyota… Mais bref, après que les ceintures aient cassées et le circuit de refroidissement explosé, Mark décide de remettre sérieusement la voiture en état. Il allonge alors plus de la moitié du prix d’achat. Mais ça valait le coup, sa 308 est maintenant comme neuve.

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 4

Un jour, Mark roule tranquillement sur les routes du Colorado quand, dans un petit instant d’inattention, il termine sa course dans un Toyota Hilux (En fait je sais pas, mais je l’imagine bien comme ça). Le nez de l’italienne est bien cabossé, et Mark profite de la réparation pour dégager les catadioptres latéraux, et remplacer le bouclier et les grilles avant par des modèles européens. Pour terminer, la Ferrari est complètement repeinte en noir.

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 5

Mark reprend la route et commence à être frustré par les performances un peu légères de sa belle. Il faut dire qu’avec son V8 3.0L atmo à injection Bosh K Jetronic, la GTSi rend 35 chevaux à la GTS à carbu Weber. Avec 205 chevaux pour une tonne et demi en ordre de marche, c’est sûr que c’est pas une machine de guerre cette Féfé…

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 6

Mark entend alors parler de Carobu Engineering qui travaillent beaucoup sur les 308 et il leur amène la sienne. Les gars déposent le bloc et se mettent au taff. Vilebrequin, pistons, soupapes et arbres à cames sont remplacés, en même temps que l’allumage et le radiateur. Histoire de la faire chanter un peu, un silencieux de chez Magnaflow est installé.

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 7

Là ça commence à parler. La course allongée du V8 lui fait maintenant cuber 3.5L et il sort plus de 300 chevaux et 360 Nm, en plus d’une meilleure réponse à l’accel, d’une meilleure prise de tours, et de pas mal de kilos gagnés. Pour que la transmission ne fasse pas trop la gueule, l’embrayage est remplacé par un modèle plus costaud.

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 8

Mark passe ensuite chez Nicks Forza Ferrari qui lui dégote des combinés réglables pour poser la 308 par terre ! Un kit freins de chez Girodisc et des étriers Wilwood sont montés pour permettre à l’italienne de stopper dans un mouchoir de poche.

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 9

Et maintenant, il faut qu’on parle de ces jantes… Non mais sans blague ! Elles sont juste magnifiques. Ces jantes trois parties viennent de chez Compomotive et s’inspirent largement de celles de la GTO de 84. Elles taillent 17″ et chaussent des Bridgestone Potenza en 235 à l’avant et 275 derrière.

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 10

Il aura fallu passer un coup de roller fender pour élargir les ailes et faire rentrer les nouvelles roues. Ainsi équipée, cette 308 devient franchement sexy. Il suffisait de pas grand chose… Alors d’habitude, je suis plus fan de caisses récentes, mais cette Ferrari de 81 m’a vraiment tapé dans l’œil. L’a d’la chance Mark…

Ferrari 308 GTSi by Carobu - Caprice à l'italienne 11

©Retromodcars