Vous vous rappelez la Lancia Delta Futurista, cette réinterprétation de la légende des rallyes ? Eh bien v’là qu’ils veulent remettre ça avec la Maserati Shamal et le Project Rekall. Sauf que là, pas d’atelier de design ni de carrosserie privée… Nan ! Ce Project Rekall vient directement de chez Maserati… Alors si maintenant les constructeurs se mettent au restomod !

Maserati Shamal : Project Rekall... 2

Acheter une Maserati des 80’s et 90’s, c’est l’assurance de passer les fêtes de fin d’année en étant invité par son mécano. Ah si, avec tout le pognon que vous allez lui laisser, ce serait la moindre des choses. Ah oui faut reconnaitre que les Maserati de cette période, c’est loin d’être des exemples de fiabilité… Vous savez quand vous partez, mais jamais quand et même si vous allez arriver ! Mais bon, les puristes, reconnus pour  leur objectivité exemplaire (mais siiiiii…!), parlent de caractère…

Maserati Shamal : Project Rekall... 3

La Shamal, c’est la super Biturbo, celle qui a reçu une intraveineuse de testo’ pour prende du muscle aussi bien dehors que dedans. Perso j’ai toujours été fan de ces caisses totalement décalées que presque personne ne connait. Ces caisse qui ne font pas les choses à moitié… t’aime ou t’aime pas, mais tu peux pas rester indifférent. D’autant plus que niveau mécanique, elle gagnait en fiabilité en adoptant le V8 qui, plus tard, fera le bonheur de la 3200 GT. Une vraie pompe à feu, aussi disciplinée qu’un Black Blocks un jour de manif’ ! Quoi qu’il en soit, la Shamal reste un de ces engins qui marquent… y’a mieux, y’a plus efficace, y’a plus performant, mais y’a difficilement plus marquant et excitant, de quoi laisser une trace dans l’histoire d’un constructeur.

Maserati Shamal : Project Rekall... 4

Et justement, chez Maserati, le passé, ça compte. Surtout depuis qu’ils ont ouvert Maserati Classiche et Maserati Fuoriserie. Le premier département, comme son nom l’indique, est spécialisé dans la restauration des voitures au trident, quelle qu’elles soient : racing, gran turismo, quattroporte, biturbo voire même les voitures spéciales et concept cars. Le second, c’est le département personnalisation, neuve ou pas, une équipe est là pour faire sur votre voiture ce que vous voudrez, via trois entités : Corse, Unica et Futura.

Maserati Shamal : Project Rekall... 6

Le Project Rekall, c’est un peu le mélange des deux… la vision moderne d’un classic de la marque, revisité en interne sur les conseils de Carlo Borromeo (designer de la Delta Futurista pour Automobili Amos) et du Garage Italia Custom, un atelier situé à Milan, imaginé et créé par Lapo Elkann, petit-fils de Giovanni Agnelli. Son « garage » reste un ovni automobilesque, situé au carrefour des industries de la mode, du design et de l’automobile, le tout dans un ambiance bar – resto lounge et cosy.

Maserati Shamal : Project Rekall... 7

Pour le moment, le projet n’existe que sur papier et a d’ores et déjà été proposé à l’état major de Maserati pour qu’une série limitée puisse voir le jour. On croise juste les doigts pour que ce soit avec un V8 plutôt qu’avec des piles et un moteur élec !

Maserati Shamal : Project Rekall... 9

© Maserati Fuoriserie