Jean Baptiste (JB pour les intimes) c’est un homme de l’ombre. Il y en a plein dans le milieu de l’auto. Ils œuvrent discrètement pour essayer de vivre de leur passion. Pour JB, c’est à travers Nürmanstone, la marque qu’il a créée afin de proposer aux Petrolheads des fringues différents, pour leur permettre d’afficher leur passion. Alors il va nous raconter tout ça et nous parler de sa passion pour l’auto. Et je pense que son parcours va en surprendre plus d’un !

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 1

DLEDMV : Présente-toi en quelques lignes

JB Nürmanstone : Bonjour, je m’appelle Jean-Baptiste George (Beaucoup me connaissent comme JB). 41 ans et Petrolhead de la première heure, enfant je rêvais de devenir ingénieur chez Ferrari ou pilote de chasse (j’ai foiré les deux lol). J’ai commencé ma vie active en tant que mécanicien en compétition moto pour ensuite m’orienter vers le commerce tout en gardant toujours les deux pieds dans ma passion, l’auto et la moto. J’ai toujours travaillé dans la moto, avec entre autre une expérience chez un pétrolier pour vendre les huiles motos et aussi chez un constructeur Japonais que j’adorais.

DLEDMV : Pourquoi et comment en être arrivé à l’auto ? 

JB Nürmanstone : Ma famille n’est pas ce qu’on pourrait appeler un terreau de passion automobile. J’ai choppé le virus quand il passait par là dans mon village. Au grand désarroi de mes parents, frères et sœur, je ne pouvais m’empêcher de citer la moindre voiture sympa dès qu’on en croisait une. Mobilette à 14 ans, permis moto à 19… Et voilà, les forums, les « runs », les circuits en moto, le 400 DA, le drift… J’ai participé à la création de King Of Europe, photographe et rédacteur dans StreetRacingMania, juge en drift à King Of Europe, championnat de Grèce, Drift Challenge en France, initiateur de la commission drift à la FFSA, puis juge au CFD ainsi qu’au championnat Italien et dernièrement sur les courses de la Slide. J’ai tout stoppé en 2020.

DLEDMV : Présente-nous ton activité

JB Nürmanstone : J’ai créé une marque de vêtements premium pour gentlemen drivers (une autre façon de dire Petrolheads) : Nürmanstone. Les lecteurs retrouveront facilement le nom des 3 circuits qui composent ce nom. J’ai souhaité faire en sorte que les passionnés ne soient pas des « panneaux publicitaires ambulants » car même si j’adore les marques que l’on peut déjà trouver beaucoup ne font pas dans la sobriété. L’idée est partie des chemises, je voulais pouvoir proposer une chemise classe qu’on puisse porter au boulot comme dans une cérémonie ou une sortie. Quitte à mettre le prix dans une chemise autant qu’elle ne soit pas toute blanche non plus. J’ai donc développé des motifs imprimés dans les revers de la chemise (col, manchette, boutonnière…) et je les ai déclinés sur des polos. Ça a été un long travail pour tout développer et trouver des fournisseurs à la hauteur de mes exigences. Fabrication française et européenne, seules les casquettes sont faites en Asie faute de trouver mon bonheur en Europe (elles sont fabriquées au même endroit que celles de toutes les grandes marques de voitures de prestige ou de pilote de GP). Pour moi, même si on ne peut pas tout faire en France, il faut arrêter d’importer tout sous le prétexte du prix, j’ai donc pris le parti de la qualité histoire que les clients soient ravis longtemps. Malheureusement pour moi, j’ai créé l’entreprise en octobre 2019 et lancé officiellement la marque en janvier 2020 et on connaît la suite. Il m’a donc été, depuis le début de la crise sanitaire, impossible de montrer mes produits à ma clientèle sur des événements automobiles. Espérons un décollage rapide des ventes maintenant que l’on semble voir le bout du tunnel.

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 2


DLEDMV : Parle-nous de tes partenaires et de ceux qui t’accompagnent

JB Nürmanstone : J’ai eu de nombreuses aides dans ce challenge qu’est la création d’entreprises. La famille évidemment. Les amis comme Frank Lagalice (pilote de Drift) qui a joué les mannequins dans la vidéo de lancement. Cette même vidéo à la qualité cinéma produite par Paul Louis (agence Paul & Jon) lui aussi devenu un ami et un conseiller en communication (un sacré Petrolhead aussi). Timothée Cousin (juge, drifter, youtuber et designer de talent que beaucoup de vos lecteurs connaissent) qui m’a fait le logo ainsi que de nombreuses créations graphiques et qui, lui aussi, m’aide beaucoup en conseils de communication. Evidemment, tous mes amis qui partagent sans relâche toutes nos publications. Enfin, les médias comme vous qui permettent à Nürmanstone d’exister en ces temps de pénurie d’événements auto ou moto.

DLEDMV : Tes projets pour l’avenir ?

JB Nürmanstone : Plein… Développer Nürmanstone évidemment avec un jour peut être ce nom associé à une équipe ou une course (qui sait ?). Continuer à vivre mes rêves plutôt que rêver ma vie. J’espère vraiment pouvoir vivre de cette passion et pouvoir continuer à la partager. Faire de la course en ancienne, aider en drift (si on me le propose à l’occasion), continuer d’aider mes amis en mécaniques ou dans d’autres domaines. Je fais aussi de la musique électronique…Trochoïd Pump (oui oui pompe trochoïde…comme la pompe à huile) sur Soundcloud. Sans parler de profiter un peu en famille dans tout ça… bref j’ai de quoi faire

DLEDMV : Au niveau passion, quel est ton premier souvenir avec une voiture ?

JB Nürmanstone : Ah forcément, la première voiture : un polo Oxford 1.1, une sorte de break citadin à la face avant de Golf et au coffre de corbillard… Les premiers vendredi soir dans les zones industrielles en tant que spectateur et les premières virées entre potes.

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 3

DLEDMV : Qu’est ce qui te passionne le plus dans l’automobile ?

JB Nürmanstone : Le plus ??? trop difficile à dire mais je synthétiserais par quelques trucs. La fracture de la rétine devant les images de la F40 ou de la Miura à 10 ans à peine. Le frisson procuré par un V8, un V4 de Moto GP, d’un 4 rotors de 787B ou je me souviendrais toute ma vie de la vibration ressentie jusque dans le ventre au passage de la Panoz aux 24h du mans en 2001. Les rencontres, parce qu’au final c’est plein de rencontres, des tas de belles rencontres (je pourrais en citer 100 au moins).

DLEDMV : Permis du premier coup ?

JB Nürmanstone : Non en moto j’ai pris un feu orange… repassé 2 jours après

DLEDMV : Sur la route, tu es plutôt zen ou speed ?

JB Nürmanstone : Ça dépend de trop de paramètres… lol

DLEDMV : Alors justement qu’est ce qui t’énerve le plus sur la route ?

JB Nürmanstone : Les cons… (pas que sur la route d’ailleurs).

DLEDMV : Si tu devais résumer ta passion et ta vision de l’auto en 1 mot.

JB Nürmanstone : Plaisir

DLEDMV : Malgré cela, qu’est ce qui pourrait te faire détester les voitures ?

JB Nürmanstone : Je pense que quoi qu’il advienne, je ne détesterai jamais les voitures. On peut nous faire croire que la passion est morte, c’est faux, il y en aura toujours un bout quelque part même avec de la répression, même avec des escrologistes. Et au pire il me restera toujours les souvenirs pour me rappeler du pied que j’ai pris.

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 4

DLEDMV : Quel est pour toi le meilleur pays pour vivre sa passion auto ?

JB Nürmanstone : Je pourrais manquer d’originalité et dire les USA, le Japon, L’Angleterre…. Mais non : LA France punaise !!! On a les 24h du Mans, des rallyes, des courses de côte, du drift, un GP de moto, le Bol D’Or….. On a une des histoires auto et moto les plus riches de la planète, des musées à gogo, des granges encore pleines de trésors, des paysages de fous, des routes de fous, des villages superbes, on est le deuxième pays le mieux doté en circuits au monde. Pourquoi vouloir aller ailleurs. Personnellement, une voiture (même une bouze si on l’aime c’est pas grave), un roadtrip (même à 30 kms de chez soi) et on est bien, il suffit juste de savoir se rendre compte de la chance qu’on a.

DLEDMV : Les petrolheads en France tu les vois comment ?

JB Nürmanstone : Ils sont bien plus passionnés et nombreux que l’on voudrait nous le faire croire. Quand je vois 400 voitures à un cars & coffee à Lille (Sunday Drivers) et des milliers de badauds qui se promènent autour. Quand je vois les réactions des gosses à la vue de voitures anciennes, je me dis qu’on est encore un pays de passionnés

DLEDMV : Comment imagines-tu l’avenir de l’automobile ?

JB Nürmanstone : Triste malheureusement : électrique, conduite autonome…ça ne vend pas du rêve. Toutefois je suis sûr qu’on continuera à trouver de la passion dans tout ça.

DLEDMV : Si tu pouvais changer ou modifier quelque chose…

JB Nürmanstone : L’extrémisme : je suis le premier à vouloir être écolo-responsable mais il faut arrêter les décisions extrêmes infondées. Il faut plutôt essayer d’éduquer.

DLEDMV : Tu as un budget “no limit”, quelles sont tes 3 premières caisses ?

JB Nürmanstone : Lamborghini Miura (même si je ne rentre pas dedans), une Corvette C5R ou C6R et une Mazda 787B (pour le trackday ca doit être sympa, non ?)

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 5

DLEDMV : Et justement en parlant voiture, en quoi tu roules ?

JB Nürmanstone : Une BMW E46 323iA E85 en daily, une BMW 633 CSI 1978 (trop traîné dans le drift…lol) et une RX7 SA22C Renesis (le moteur de la RX8)… mais j’ai encore du taf parce que 230 ch dans 960 kg c’est bien, mais freiner et tenir la route c’est bien aussi.

DLEDMV : Laquelle a été ta 1ère ?

JB Nürmanstone : VW Polo Oxford 1986  / Aprilia 125 AF1

DLEDMV : Et ensuite ?

JB Nürmanstone : Mazda 323 1.6i turbo 4wd 1987 (sleeper ultime), Toyota Celica ST162, Toyota Corolla GT AE82, Mazda 323 1.6i turbo 4wd 1987 (ouais j’ai recraqué), RX7 FD3S, VW 1500S Notchback 1965, RX7 FC3S, RX8, Z4 de drift (M50B25 Turbo), et je passe les motos ca vaut mieux.

DLEDMV : De toutes celles que tu as eu, laquelle t’a le plus marqué ?

JB Nürmanstone : RX7 FD : Probablement le meilleur châssis du 20e siècle et le moteur !!!! Tellement pas raisonnable que je l’ai revendue de peur de perdre mon permis. Je la regrette vraiment.

DLEDMV : Le plus déçu ?

JB Nürmanstone : Aucune, elles avaient toutes un truc que j’aimais

DLEDMV : Tu es plutôt moderne ou ancienne ?

JB Nürmanstone : Ancienne

DLEDMV : Pourquoi ?

JB Nürmanstone : Les sensations, les odeurs… L’authenticité. En ancienne à 50 tu kiffes, à 130 t’as plus de sensations qu’à 220 dans un machin de 2T moderne.

DLEDMV : Ton anecdote la plus dingue au volant d’une caisse

JB Nürmanstone : Le truc le plus dingue qui me soit arrivé c’est en moto avec mon TL1000R (une superbike Suzuki bicylindre). Un matin, sur autoroute, à un endroit où le trafic se fluidifiait, je mets gaz en grand et alors que je suis à une vitesse certaine, je sens un guidonnage (maladie du TL1000S qui était corrigée et donc très rare sur la R). Le temps m’a paru se ralentir et j’ai eu le temps de pencher la tête pour constater que mon pneu avant ne tenait plus sur la jante que par un flanc. Ma valve s’était arrachée en roulant et le pneu s’était vidé instantanément. J’ai guidonné sur plus d’un kilomètre, balloté comme une poupée de chiffon. Ca m’a paru long…. Pour une raison que j’ignore j’ai réussi à rester sur la moto mais mes genoux avaient littéralement explosé le réservoir et la force du guidonnage avait cassé les butées de directions sur le cadre alu et tordu la fourche (une fourche inversée pourtant bien costaude). Dixit mon père, venu me récupérer avec sa remorque, j’étais vert au sens littéral.

DLEDMV : Quelle musique écouter en roulant ?

JB Nürmanstone : Moi c’est électro quoique j’aime aussi écouter Linkin Park ou Korn…

DLEDMV : A tes yeux, la meilleure route ?

JB Nürmanstone : Tant que ça tourne et que c’est beau…. Allez si il en faut une : la montée du col de la Bonette (ndr : dans les Alpes).

DLEDMV : Atmo ou Turbo ?

JB Nürmanstone : Les 2

DLEDMV : Drift ou grip ?

JB Nürmanstone : Les 2

DLEDMV : Bière ou whisky ?

JB Nürmanstone : Bière

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 6

DLEDMV : Boite manu ou séquentielle ?

JB Nürmanstone : Manuelle

DLEDMV : Propulsion, Traction ou 4RM ?

JB Nürmanstone : Propulsion

DLEDMV : Full power ou light is right ?

JB Nürmanstone : Light is right mais avec CV c’est bien aussi

DLEDMV : Static ou airride ?

JB Nürmanstone : Static

DLEDMV : Circuit ou rallye ?

JB Nürmanstone : Circuit (je n’ai pas les …. pour le rallye)

DLEDMV : Bullitt ou Fast and Furious ?

JB Nürmanstone : Joker j’adore Bullitt, j’adore F&F (même si après le 3, c’est parti en…)

#Petrolhead : JB alias Mr Nürmanstone 7

DLEDMV : Télé, internet ou papier ?

JB Nürmanstone : Internet et papier

DLEDMV : Passé, présent ou futur ?

JB Nürmanstone : Dans une voiture le pare-brise est 50x plus grand que les rétros c’est probablement parce qu’il vaut mieux regarder devant que derrière : le futur

DLEDMV : Un message à passer ?

JB Nürmanstone : Oui, il faut profiter de notre passion mais il faut se souvenir qu’on n’a pas de planète de rechange, ce n’est pas facile mais il y a forcément un juste milieu à trouver.

DLEDMV : Ton avis sur De l’essence dans mes veines ?

JB Nürmanstone : Ca colle vraiment bien à ce que j’aime dans l’automobile. Vous n’êtes pas sectaires et ça c’est top.

Merci beaucoup pour le temps consacré. Et n’hésitez pas à suivre Nürmanstone (Facebook, Insta, Youtube…), car derrière ces marques se cachent parfois (souvent même…) de vrais passionnés.

© NürmanstoneJJR – Cedric R Photographie – 1Pakt PicturesVisual Ride via Joachim Taverne – Signatures éventuelles