Le passage des 80’s aux 90’s va se faire sous le capot des sportives avec une épidémie de culasses 16 soupapes. Les GTi vont alors se transformer en GTi 16 et ça va devenir plutôt violent. Mais chez Peugeot, pendant que les 309 et 405 allaient en profiter, la 205 GTi restait condamnée aux 8 soupapes… enfin, ça c’était avant que Gutmann ne se penche sur son berceau pour en faire la 205 GTI Mi16…

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 1

L’histoire commence en 68 avec l’ouverture du premier garage de Kurt Gutmann alors qu’il a seulement 20 ans. Passionné de sport auto, il comprend très vite que cela peut aussi être un bonne méthode pour se faire connaitre et développer son business. Rapidement, il se fait un nom en courant au volant d’une Cox puis à celui d’une Porsche 911, toutes les deux préparées par ses soins.

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 2


Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 3

Mais celle qui va lui changer la vie, c’est la Talbot Horizon. Kurt va développer un kit perf pour la shooter à 90 ch, l’habiller d’un kit carrosserie, la chausser avec de nouvelles jantes, et optimiser la suspension et le freinage. En parallèle, pour se faire de la pub (mais aussi plaisir !) il se prépare une Sunbeam Lotus avec laquelle il va terminer 3ème du championnat d’Europe de course de côte en 78, juste derrière deux BMW M1 usine.


Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 4

Cette même année, Peugeot rachète Talbot à Chrysler et peu à peu, Gutmann va commencer à lorgner sur les engins de Sochaux. En 82 la 205 fait son apparition, mais c’est en 84 que le préparateur va trouver son second souffle lorsqu’apparaît la 1.6 GTi et ses 105 ch… rapidement shootée à 118 ch par les sorciers allemands, ou à 128 ch en étant strockée à 1.9 l de cylindrée…

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 5

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 6

Quand Peugeot fait passer sa GTi en 1.9 l Gutmann revoit sa copie et lui fait gagner 10 ch. Mais c’est surtout là que les ingénieurs allemands vont se lâcher. Les clients auront le choix entre deux prépas, turbo ou atmo. La première voit le 1.9 l accueillir un escargot KKK qui vient lui souffler dans la pipe pour en tirer 175 ch. Bien sûr, le préparateur propose un catalogue de modifs qui vont avec. Kit carrosserie, suspensions, freinage, jantes, accessoires… tout est là pour se faire une GTi Gutmann à la carte.

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 7

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 8

Avec la seconde prépa qui vient accompagner la violente turbo, la 205 GTi garde sa respiration naturelle, mais son 1.9 l inspire maintenant via une culasse 16 soupapes qui le fait grimper à 160 ch (Attention, ce n’était pas un swap, mais la véritable transformation d’un XU9JA en XU9J4). En gros, avec sa 205 GTi Mi16 et sa 205 GTi Turbo, Gutmann a réalisé les deux variantes qui faisaient et font toujours rêver les fans de la petite sportive tricolore, mais surtout, celles que Peugeot n’a jamais osé faire.

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 9

C’est l’une d’elles qui défile devant vos yeux, un véritable collector acquis récemment lors de la vente Aguttes qui a vu passer sous le marteau plusieurs pépites de l’Aventure Peugeot. Une 205 GTi 1.9 l 130 ch de 88, livrée neuve chez Peugeot Autohaus Koch, à Ludwigshafen, en Allemagne. A peine rodée, elle a rejoint les ateliers de Gutmann pour recevoir sa cure de 16s accompagnée du programme complet.

Ressorts courts à l’avant, décrantage à l’arrière, amortos plus rigides, freinage upgradé avec disques percés, jantes en 15″ à bâtons au déport plus important que celles d’origine. De quoi justifier le kit “Turbo Look” avec ses extensions d’ailes, ses nouveaux pare-chocs équipés de lèvres inférieures et ses bas de caisse. Habillée en bleu Miami, elle nous replonge direct dans l’âge d’or du tuning, à l’époque où même les constructeurs n’hésitaient pas à proposer des modifs en guise d’accessoires sur leurs voitures neuves.

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 10

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 11

Si l’extérieur affiche la couleur, c’est plus sobre à l’intérieur. En dehors des fonds de compteurs devenus rouge et calés sur le nouveau pedigree mécanique, l’habitacle est laissé d’origine. Sellerie cuir, moquette rouge, vitres électriques et même le radio K7 Philips !

Si la 205 GTi 1.9 l sans option était affichée à 99 800 F (15214 €… vas y, pleure !), avec la greffe du turbo ou de la culasse 16, Gutmann les commercialisait 200000 F… le double. Cela ne va pas empêcher le sorcier allemand d’en écouler un peu plus de 300 (16s et turbo). Du coup, lorsqu’Erwan a été contacté pour rapatrier la voiture chez son nouveau propriétaire, il en a profité pour immortaliser ce moment. L’occasion étant plus que rare, ça aurait été dommage de ne pas vous en faire profiter !

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 12

Peugeot 205 GTi Mi16 Gutmann - Quand le tuning devient collector ! 13

© ECS Automobiles