Sélectionner une page

La BMW Série 5 est certainement celle qui a pu profiter du plus large panel de motorisations chez BM. 4 pattes, 6 en ligne, V8, et même V10. Un seul manque à l’appel d’origine, le V12 ! Affront réparé avec cette E34 qui carbure sur 12 gamelles…

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 1

Il commence à être loin le temps où on retrouvait tous ces moulins sous la série 5 ! La E60 fut certainement la dernière (et au final la seule) à pouvoir loger sous son capot du 4 en ligne 2.0 L comme du V10 5.0 L. Précédemment dans la vie des série 5, la E39 ne connaissait elle que du L6 et du V8 (à l’exception du 2.0 L mazouté) quand la E34 tournait sur 4, 6 ou 8 pattes.

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 2

Ce qui était encore plus compliqué c’est que tantôt elle roulait en 3.0 L soit avec 6 gamelles en ligne, soit avec 8 gamelles en V. Mais si vous suivez, on vous en a déjà parlé ici. D’ailleurs on a aussi parlé de cette E34 embarquant un V12 de McLaren F1. Ca n’empêche pas que notre exemplaire du jour est né 530i V8, fort de 218 ch de feu. Trop peu du goût de son proprio qui décide de lui swapper pour démarrer un V12 M70 poussé à 6.0 L et 500 ch grâce au talent du sorcier Hartge.

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 3

Tiens j’y pense ! C’est pas la première fois qu’une série 5 se retrouve avec un V12 chez DLEDMV ! Eh ouais les gars, pour ceux qui se rappellent, on vous a parlé il y a quelques temps de la 560i MVR. Sauf que là, exit la boitoto, place à une bonne vieille boîte manuelle 6 des familles. Faut voir grand dans la vie, quitte à faire un swap, autant en faire un qui ait d’la gueule ! V12 M70 et boîte 6 dans la légère E34, c’est le combo parfait.

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 4

6.0 L et 500 ch dans une E34, ça devait plus que déménager ! Les projets étant ce qu’ils sont, ce moulin fut prélevé de la berline pour un autre usage, et elle s’est retrouvée avec un M70 5.0 L d’origine. Avec 300 ch et la boîte 6 d’origine 850i, on a affaire à un genre de M5… Mais en plus souple.

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 5

Pour encaisser la modif, pas mal d’éléments annexes ont été modifiés. On passe sur la partie transmission qui doit sûrement recevoir arbre et pont spécifiques. Pour aller sur le freinage, un set Dinan stage 3 remplace l’origine par des disques en 345 à l’avant et 328 à l’arrière. On passe sur de l’étrier 4 pistons devant, ce qui n’est pas un investissement inutile connaissant le poids supplémentaire du gazier !

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 6

Des ressorts Dinan devant et H&R derrière prennent place sur un set de combinés Koni, quand les barres antiroulis deviennent ajustables. On retrouve des pare-chocs Motorsport à l’avant et à l’arrière, ainsi qu’un jeu de jantes Beyern (pas Bayern, non c’est pas une faute de frappe !) probablement en 17.

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 7

Dedans deux sièges sport prennent place ainsi que 3 manos derrière le levier de vitesses bois, et… C’est à peu près tout ! Cette E34, elle aurait très bien pu sortir d’une concess’ BMW au début des années 90. C’est un peu ce qui m’a toujours fait délirer, BMW n’a jamais voulu lui greffer de V12 pour éviter qu’elle se retrouve avec le bloc du vaisseau amiral. Car c’était inutile. Oui, inutile… Donc indispensable ! ‘Tendez, Mercedes à bien foutu un V8 AMG sous le capot d’un pseudo monospace !

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 8

Bref, c’est le chaînon manquant. Perso, même avec ses 300 ch, je me verrais bien claquer les rapports de la boîte 6 dès que la barrière du péage se lève, et surtout lui coller une putain de ligne inox full tube ! Je sais pas ce que ça donnerait en col, mais un truc est sûr, c’est que sur l’autobahn, la reine ça aurait été elle…

BMW 530i E34 - Appelez-la 550i ! 9

© Bringatrailer