Sélectionner une page

La Sunbeam Minx, c’est une de ces berlines populaires, déplaçoir lambda imaginé pour mener les familles du célèbre point A au non moins célèbre point B. Aussi sexy qu’une pantoufle alors que niveau sportivité, vous trouverez surement plus de dynamisme dans un monastère que sous le capot d’une Minx. Enfin, sauf dans celle qui débarque… shootée au châssis Art Morrison et à la Honda S2000…

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 1

Sans la cure de pompelup qu’elle a reçu, je ne suis pas persuadé qu’une Minx ait pu un jour poser ses roues sur DLEDMV. Habituellement, je laisse ce genre de caisse aussi excitante qu’un épisode de Derrick à mes confrères. Mais là, y’a du lourd… la p’tite anglaise n’a plus rien à voir avec la pathétique berline qu’elle était lors de sa sortie d’usine en 66. En fait, la Minx a toujours été la voiture à tout faire. Née en 1931, sa carrière va durer jusqu’au début des 70’s. Elle va passer par toutes les formes, berline, coupé, pick-up, wagon, cabriolet… avec au max, un 4 cylindres 1.8 l capable de l’envoyer à 140 km/h. Largement suffisant pour monsieur, madame, les gamins et éventuellement Kiki le caniche. Bref, pas de quoi tirer un feu d’artifice.

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 2

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 3

M’enfin, tout ça c’était avant de tomber sur celle qui vous chatouille la rétine. C’est en 2008 qu’elle rejoint le garage de son proprio actuel. Rincée, elle se réservait plus au broyeur qu’à une quelconque restauration. D’autant  plus du côté de l’Oregon où rouler en Sunbeam Minx doit vous rendre aussi populaire qu’un furoncle sur la fesse droite !

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 4

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 5

Il n’empêche que le gars allait mettre en oeuvre toute son imagination… et à voir le résultat, il en avait à revendre, car même si j’ai mis restomod dans le titre, mécaniquement, on s’approche plus du milieu du custom. Mais pourquoi une telle base ? Comment le gars a bien pu se dire qu’en partant d’une Sunbeam Minx, il y avait le potentiel d’en faire un missile ?!

Bon allez, je lâche le morceau. Esthétiquement, la caisse est confiée à So-Cal Northwest Speedshop pour finir sur la rôtissoire et être entièrement refaite comme au jour de sa sortie d’usine. Robe bleue Nogaro, toit noir, liseret Misano Red Pearl et chromes étincelants. Les rétros sont des Aero de Porsche 356.

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 6

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 7

Dedans, c’est aussi clean que dehors avec deux baquets bas Procar Rally tendus de vinyle noir. Vinyle qu’on retrouve sur la banquette et les panneaux de portes. Sur la plancher, le tunnel central se passe de moquette pour préférer la teinte carrosserie qui court également sur la planche de bord. Le volant deux branches vient d’une Minx Serie V, pour le reste, c’est pédalier, frein à main et pommeau de S2000 pendant que l’instrumentation a été mise à jour pour coller au nouveau gazier.

Parfaitement installé entre les ailes avant, lové dans un shaved bay, on retrouve un F20C, le 4 cylindres de la Honda S2000 AP1. Voilà, le 2.0 l 16s Vtec qui pulvérisait le record de rendement pour afficher 240 ch. Laissé d’origine, il se contente d’un filtre conique, d’un radia alu, d’une gestion AEM Infinity 506 et d’une ligne sur mesure full inox qui débouche sur un silencieux Flowmaster. Il est associé à la boite 6 manuelle de la S2000 avec volant moteur allégé et embrayage Exedy. L’arbre de transmission est réalisé par Oregon Drive Axle pendant que le pont, accompagné d’un différentiel à glissement limité Trac-Lok, vient de chez Dana.

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 8

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 9

Pour rester sur la route, la monocoque est adaptée pour recevoir des trains roulants réalisés spécifiquement par Art Morison, à double triangulation à l’avant et multibras à l’arrière. Ils sont maintenus par des suspensions de S2000 pendant que la direction est empruntée à une Triumph TR8. Les freins viennent eux aussi du roadster japonais avec maitre cylindre Wilwood. Le tout est posé sur des American Racing 200S de 7 et 8 x 17″ chaussées en Yokohama S Drive de 215/3 et 235/40.

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 10

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 11

N’en déplaise aux puristes, mais sans remise à niveau (qui a quand même pris 12 ans), cette Sunbeam Minx serait surement aujourd’hui en train de tomber en morceau. Au lieu de ça, elle a redorer le blason de cette pathétique berline tout en se targuant d’aller chasser des bien plus coriaces qu’elle… en même temps, avec 240 ch hors taxes pour moins d’une tonne, ça doit manger du muscle car !

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 12

'66 Sunbeam Minx Vtec... restomod Level 100 ! 13

© em-digity via BaT