Le burn out… Méthode poétique et délicate qui consiste à foutre la semelle au taquet et souder l’accélérateur au plancher. Ainsi, les boudins de caoutchouc se retrouvent submergés de puissance, et perdent en fumée ce qu’ils gagnent en adhérence. Ils sont alors prêts pour le 400m…

DLEDMV_Burnout_Slow_Motion_06

Burnout en slow motion... Que de fumée ! 1

Bref, encore une technique que l’on doit à nos cousins d’outre Atlantique… Les téxans pour être précis ! Et les téxans sont aux ricains ce que la gaine de grand mère est à la nuisette sexy en dentelle ! Un truc de cowboys, où les fillettes ont du soucis à se faire !


DLEDMV_Burnout_Slow_Motion_05

En même temps pour faire cela, inutile d’avoir été élevé aux poèmes de Baudelaire et aux essais philosophiques. Ce serait plutôt tout le contraire. Aucune délicatesse, une seule méthode, tu soudes l’accélérateur !

DLEDMV_Burnout_Slow_Motion_04

Les V8 gavés de nitro et de méthane, et énervés à grand renfort de compresseur et de turbos, se mettent alors à se cambrer et à tambouriner des pistons pour envoyer les chevaux furieux vers les pneus… N’importe quel boudin n’y résiste pas, totalement dépassés, ils essayent de s’agripper au bitume une fraction de seconde avant de partir en fumée ! La gomme ainsi chauffée et « fondue » forme une couche de substance collante dans le but de gagner le grip nécessaire au départ du run !

DLEDMV_Burnout_Slow_Motion_03

Burnout en slow motion... Que de fumée ! 2

Mais comme tout ça vous le saviez déjà, je vous propose de le regarder en slow motion ! Finalement la vie d’un pneu n’est pas aussi simple qu’on peut l’imaginer …

© gearheadflicks

DLEDMV_Burnout_Slow_Motion_01