Elle a fait le tour du net, il fallait bien qu’un jour elle pose ses larges roues sur DLEDMV. Alors pour ceux qui connaissent, voici l’occasion de réviser vos leçons et pour les autres, voici venu le temps de découvrir la créature qui ferait passer Frankenstein pour un Bisounours !

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_11

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_09

Ils sont comme ça chez Oemmedi… Puis bon vous comprenez, il y avait ce V12 de Murcielago qui trainait sur l’étagère… Et la Fiat 500 de la Mama qui commençait à se désintégrer au fond du jardin. Tout à commencé au cour d’une soirée, overdose de bolognese, des kilos de Chianti qui coulent à flôts et une ventrée de Tiramisu. On leur avait pourtant dit de ne pas toucher au Limoncello. Mais bon, les esprits s’échauffent, les défis se lancent, et on fini par vouloir mettre le V12 dans le cul de la 500… La pauvre !


DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_08

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_07

La puce se retrouve alors avec 12 pistons cubant 6,2 l pour envoyer 580 ch sur les pneus arrières. Fiat 500… Le 500cm3 s’est donc transformé en 500+, Fiat 580 plutôt !

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_03

Bon attention, pas de méprise, c’est avant tout un châssis poutre qui reçoit le bloc, les trains roulants, la boite, et tout le bazar. Et histoire de faire le buzz, on habille le tout d’une robe de 500 qui sort d’une séance d’entrainement intense chargée à coup de testo et d’intra’ !

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_06

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_05

Et pour corser le tout, ils l’ont fait en acier soudé et formé ! Depuis, la puce et son pétard dans le fondement ont largement fait parler d’eux ! Et… on ne sait pas, mais aux dernières rumeurs, parait qu’ils tenteraient l’accouplement d’un V10 de Viper et d’une Iso Isetta… Rooo les cons !

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_04

DLEDMV_Fiat500_V12_Lambo_02


© Fabrizio Barbati


© OEMMEDI Meccanica

© Photos : Signatures éventuelles