A un certain moment, on peut se demander comment faire mieux… puis finalement, on se rend compte qu’ils y arrivent, repoussant encore et toujours des limites qui finalement ! M’enfin, là quand même y’a du matos, un Golf 1 Turbo de 550 ch avec u caisse en carbone / kevlar… Mais jusqu’où iront-ils ?

DLEDMV - VW Golf 1 turbo carboekevlar - 10

DLEDMV - VW Golf 1 turbo carboekevlar - 08

Le boulot fait sur cette Golf est titanesque… Et comparée au show car que je vous ai présenté il y a quelques jours, au moins, celle là elle roule autrement que sur un plateau ! D’ailleurs, laisser des grosses et larges traces noires sur la route est son jeu favori…


Pensez donc, le 1.8 l 16v est forgé, équilibré, renforcé, optimisé, boosté… bref, prêt pour recevoir un gros GT35 qui lui, souffle dans une admission aluminium. Une tornade dans les pistons pour faire cracher 550 ch au petit 1.8 l… Oui, du 300 ch/l un rendement digne de la NASA !

DLEDMV - VW Golf 1 turbo carboekevlar - 02

La transmission est une boite 5 de Passat 35i avec pignons renforcés et embrayage Sachs qui, lui aussi, a fait de la muscu ! Le châssis est à l’unisson, recevant des combinés H&R qui font tout ce qu’ils peuvent pour encaisser les canassons et les faire passer (et rester !) sur l’asphalte. En croisant les triangles pour que les jantes OZ Futura 3 parties ne se vrillent pas sous les uppercuts du couple ! Même chose pour les Nankang en 185/35 R17 qui hurlent leur race dès que le pied droit se fait trop pesant… Quant au freinage, il est signé Porsche !

DLEDMV - VW Golf 1 turbo carboekevlar - 01

A l’extérieur, toute la face avant est composée de fibre de verre recouverte de Kevlar (Hein… tant qu’à faire !). Plus une ribambelle de détails comme le bouchon de réservoir qui a migré au sommet des ailes arrières, les poignées de portes supprimées, les rétros chromés…

DLEDMV - VW Golf 1 turbo carboekevlar - 03

Enfin l’intérieur reçoit un tableau de bord dont le combiné vient d’une série 3 E30, se pare de baquets FK tendus de cuir, des manos parsemés pour garder un oeil sur la santé de l’usine à gaz, une tringlerie de boite qui tient de l’orfèvrerie, un volant OMP en snap off… la banquette arrière est aux abonnés absents et le tout hésite entre class et racing.

Voilà, l’engin est un véritable missile, qui doit remuer les tripes et vous incruster les yeux au fond de leurs globes. Ajoutez à cela le Kevlar omniprésent… Mais comment faire plus ultime ?!

© FrohlixEntertainment & signatures éventuelles