A la bourre, à la bourre… je sais ! Mais bon, ils sont enfin là. Le duo que rien ne réunissait, hormis leur passion pour les engins qui puent l’essence ! Le 1er préfère les sushis, le 2nd la choucroute… Oui, pendant que Sung Kang roulait des mécaniques en 240Z, Magnus Walker frisait sa barbe en Porsche 911… et leurs chemins se sont croisés !

dledmv-furious-outlaws-sung-kang-magnus-walker-01

Sung Kang et la FuguZ… je vous les présentais dans cet article. Ensemble ils ont raflé le titre du Best of Import au SEMA 2015.


dledmv-furious-outlaws-sung-kang-magnus-walker-05

dledmv-furious-outlaws-sung-kang-magnus-walker-04

Magnus Walker, je ne vous le présente plus. C’est un de nos parrains, habitué à De l’essence dans  mes veines !

dledmv-furious-outlaws-sung-kang-magnus-walker-07

Sung est un fan des engins énervés originaires du Japon. Il aime quand c’est léger et gavé au papillon, le genre qui hurle en altitude. Finalement, c’est pareil pur Magnus, mis à part que pour notre barbu préféré, sa religion est plutôt originaire de Zuffenhausen ! Du Flat 6 refroidi à l’air. La recette est la même, on allège et on va chercher les watts à grand renfort de carbus et d’ITB !

dledmv-furious-outlaws-sung-kang-magnus-walker-02

dledmv-furious-outlaws-sung-kang-magnus-walker-06

Oui, les caisses sont diamétralement opposées de par leurs origines, pourtant, elle ne se sont jamais autant ressemblées ! Il était donc naturel que Sung et Magnus échangent leurs caisses… La FuguZ pour Walker et la 911 #277 pour Sung…! Hé ouais, comme quoi, c’est pas parce qu’on n’a pas les mêmes caisses que la passion est différente ! Putain c’est beau c’qu’on dit !

© Magnus Walker