Si vous avez suivi l’actu de votre blog préféré dimanche dernier, vous avez pu constater que nous étions en déplacement prés de Grenoble à la finale du King of Touge – Midali Slide tour 2017. On s’est caillé les miches, mangé un steak trop cuit, pourri nos baskets et sali le jean… Mais pas comme on aimerait ! Par contre le spectacle sur la piste a tout fait oublier ! Du lourd, du fat, du gros, du tout ce que vous voulez !

Finale King of Touge 2017/Midali Slide Tour - L'apothéose ! 1

Le temps n’a malheureusement pas été au beau fixe durant tout le week-end. Pour commencer, un samedi d’essais dans des conditions dantesques. Il est tombé des seaux d’eau sur la tronche des pilotes, spectateurs et organisateurs toute la journée, et même parfois de la neige (1550m d’altitude quand même !). Ceci à rendu la piste à la limite du praticable. Le drift c’est bien, le patinage artistique c’est nul. Tout le monde a prié samedi soir pour que le Dieu du drift nous apporte un peu de soleil pour le lendemain.


Finale King of Touge 2017/Midali Slide Tour - L'apothéose ! 2

Et force est de reconnaître que nous avons été entendus ! Le soleil s’est levé sur un dimanche matin frais mais qui augurait une journée de dingue ! On a senti lors de qualifs que les pilotes avaient rongé leur frein tout le samedi, et ça a envoyé du gras des le matin, avec quelques pronostics qui commençaient à se jouer et le mur qui embrassait déjà tendrement quelques pare chocs. J’avoue, javais gardé un œil sur Michael Schneider et sa 350 Z de l’enfer, arrivé premier des qualif’, et Mike Kauffmann qui à fait des passages toujours aussi rapides et précis.

Finale King of Touge 2017/Midali Slide Tour - L'apothéose ! 3

Mais les autres pilotes ne sont pas restés à se faire les ongles des pieds en regardant les copains s’amuser sans eux. Après des battles d’anthologie, quelques casses et incidents sans gravité, des pilotes qui ont mis le feu à la piste et aux spectateurs, c’est finalement Mike Kauffman qui remporte cette manche, suivi de Norbert Kovacik et Axel François. Au général, on prend les mêmes dans le désordre. Le King of Touge s’achève sur un deuxième sacre consécutif de Norbert Kovacik, suivi de François et Kauffmann. Quant au Midali Slide tour, une dernière épreuve aura lieu le 14 et 15 Octobre à Franciacorta en Italie.

Finale King of Touge 2017/Midali Slide Tour - L'apothéose ! 4

Avant de finir, un petit mot pour toute l’équipe de la Slide, Gaby, les bénévoles, toute la Orange team, la team Blood Motorsport et leur splendide Charger, la team drift garage qui ont fait le déplacement de Slovaquie, la team Xtrem Drift, la Team Safety, chouchou, ragougne, et tous les autres… Désolé pour ceux que je ne cite pas, ça fait du monde, il faudrait un article entier rien que pour vous remercier tous… Mais ça n’enlève rien a la montagne de kiff que vous nous avez offert tout le week-end ! Toute la team De l’Essence dans mes Veines (et la aussi ça fait vraiment ça fait du monde ! Au moins… 3 personnes !) se joint à moi pour vous dire un grand MERCI ! 

Finale King of Touge 2017/Midali Slide Tour - L'apothéose ! 5

Et enfin, encore un grand coup de chapeau à l’organisation. Tout était millimétré. Les navettes, les stands, la sécurité, etc… Et Dieu sait que ce n’est pas évident avec la bande de tarés que constitue le plateau du drift. Les voitures sont toutes plus badass les unes que les autres, les pilotes et les stands sont toujours aussi accessibles, l’ambiance est du pur kiff en barres… Quant à ceux qui disent que le drift n’est pas du vrai pilotage, ben laissez les faire la sieste devant le grand prix de F1, et venez kiffer avec nous sur les touge !

Finale King of Touge 2017/Midali Slide Tour - L'apothéose ! 6

La vidéo officielle de la Slide : 

©DriftOneJulien Lepeigneul

La vidéo officielle du King of Europe :

©King of Europe

Allez en cadeau, toutes les vidéos live du dimanche si vous les avez ratées. Bon c’est sur que ce n’est pas du Tarantino, loin d’être de la même qualité que celles du dessus. Et d’ailleurs je crois que le seul vidéaste au monde qui est moins bon que moi est aveugle et amputé des bras. Mais c’est toujours ça !

©Photos : DC Photographie

©Vidéos : Le bras cassé qui à écrit cet article