Midali Slide Tour / King of Touge 2K18 Round #2 – Épique !



Ils sont de retour ! Ils ont bravé les montagnes de la chaîne de Belledonne (en fait c’est comme le Vercors, mais en face…) pour envoyer du lourd et faire kiffer les spectateurs ! Eux, ce sont les pilotes qui se sont engagés sur la deuxième manche du Midali Slide Tour et du King of Touge. Et comme d’habitude, l’ambiance y était fantastique ! Pour ceux qui ont hésité à venir a cause de la météo, voici ce que vous avez raté…

Ah oui, la météo, parlons-en. Moi on m’avait dit qu’il allait flotter. N’écoutant que mon courage, j’avais pris un parapluie, une petite laine et tout ce qu’il fallait pour être au sec. Sauf qu’en guise d’averse on a eu un soleil de plomb et en guise de souvenir des putains de coup de soleil ! Et c’est tant mieux ! Faire en sorte que le pluie ne tombe qu’à la fin de la journée c’était très fort ! La Slide avait tout organisé pour que tout le monde soit à l’aise. Restauration, buvettes, stands pro, un rasso avec pas mal de caisses que vous avez pu voir dans nos pages… Il y avait tout pour passer un bon week-end ! Bon malheureusement il a aussi fallu se farcir Tim et Rémi avec leur tronches enfarinées, mais que voulez-vous, j’ai un grand cœur. On a les rédacteurs qu’on mérite…

Niveau compète, ce sont donc 17 pilotes qui s’étaient inscrits sur cette manche, 17 furieux qui nous ont régalé sur cette piste qui est surement la plus délicate de la saison. 1km600 de route escarpée coincée entre un mur et une falaise, ça ne pardonne pas. Mais c’est ce qui fait la beauté de cette manche. Certains en ont malheureusement fait les frais. Je pense à Norbert Kovacik qui a laissé le demi-train avant de sa M6 aux marmottes pour le goûter. la E30 de Jean-Jacques Guy qui va avoir un peu de taff sur la face avant, et Rémi Caniard et Benjamin Boulbes lors des essais du samedi.

 Et surtout la Volvo de Kévin Fayolle qui a tout fait pour prendre sa retraite dans le week-end malgré un acharnement thérapeutique. Moteur cassé le samedi, changé dans la nuit grâce à un spectateur qui a fourni le moteur, qualifié pour les battles, tonneau dans le premier run (sans gravité pour le pilote)…  Même après ça elle faisait encore cramer du pneu ! Je tire d’ailleurs mon chapeau à Kevin Fayolle qui a pu s’engager presque sans moyens, avec une vieille Volvo gazoute conforme au règlement construite en 40 jours avec ses petits doigts de fée et aussi grâce à l’aide de Damien Bosco de l’atelier de Dam’s et de Badass Parts France… D’ailleurs si vous souhaitez l’aider à participer à la manche du KOE de Tours le dernier week-end de Juin, une cagnotte est ouverte

Au niveau des résultats, c’est Sebastien Peyre qui remporte cette manche (au volant de la voiture de Vitalii Souskanov, important de le souligner), suivi d’Anthony Rocci et Yoan Savaiano. Après, je pense sincèrement que dans ce genre de compétition, les résultats sont anecdotiques. 

Non, ce qui compte dans cette compète, c’est l’ambiance, le spectacle, l’accessibilité des pilotes, la sincérité (putain je vais me faire pleurer !). Je sais que je le répète à chaque fois, mais c’est en se déplaçant sur ces event que l’on peut vraiment se rendre compte à quel point ce sport mérite plus de reconnaissance. On sent vraiment que tous les pilotes sont une véritable bande de potes soudés, qui s’entraident, qui sont la les uns pour les autres, qui sont la pour kiffer la bagnole et faire kiffer les spectateurs. Et y’a que dans le drift qu’on peut voir ça ! 

Encore une fois, merci à Gabriel Cerdan et toute la team Slide ainsi que le King of Europe d’organiser de tels événements dans un pays autophobe comme le notre, merci aussi à la team Safety Car, merci à la préfecture de l’Isère de laisser des bouts de route à une bande de débiles le temps d’un week-end, merci a tous partenaires, les pilotes, les spectateurs, le soleil, la gendarmerie, les coins d’ombre (même s’il y en avait pas tant que ça), la biafine, etc… Prochain rendez-vous du Midali Slide tour/ KOE les 16-17 Juin à Pau Arnos. En attendant, je vous laisse kiffer les photos de Kévin d’Impact Pictures ainsi toutes les vidéos du week-end…

© KOE & Slide via 1Pakt Pictures



A propos de Julien Vidal

Imaginez un petit lapin avec un rouleau de PQ sur la tête... Ajoutez-y l'age du capitaine. Retranchez 2 et multipliez par 4. Maintenant recopiez ce que vous avez trouvé et envoyez le a 17 000 personnes par pigeon voyageur. Le premier qui revient gagne 1 million de dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.