Les 8 et 9 Septembre, Les 7 Laux et la Slide accueillaient comme chaque année une équipe de doux dingues qui aiment se foutre en trav’ sur les Touge. Pipay devient alors durant 2 jours le temple de la gomme cramée et de la JDM culture. On y était, et on va vous faire un p’tit compte rendu !

Finale du King Of Touge / Slide Tour 2K18 1

C’est toujours le même ressenti. Quand vous posez votre caisse à flanc de montagne, vous entendez des hurlements de V8 et des pneus qui crament. Vous sentez l’euphorie générale des mecs (et des nanas !) qui sont autour de vous. Et vous savez que vous allez passer une bonne journée. Pour ceux qui sont déjà allés suivre les manches de drift organisées par la Slide vous comprenez , pour les autres, z’avez qu’a vous bouger l’année prochaine !


Finale du King Of Touge / Slide Tour 2K18 2

Et ce dernier w.e de la saison en France fut bon. Déjà, le soleil était au rendez-vous, rendant le cadre au top. Être posé à regarder des mecs en battle avec le massif des Bauges en fond, c’est juste grisant. Pour tout vous dire, du battle y’en a eu, sévère même !

Finale du King Of Touge / Slide Tour 2K18 3

Les p’tits gars se sont lâchés tout le w.e pour en mettre plein les yeux à un public chaud bouillant. En plus de ça, force est de constater l’ampleur que prend le drift en France, avec chaque année de plus en plus de monde. Nos drifteurs sentent bien que la donne change et que la discipline se fait vraiment une place au sein du sport auto français.

Finale du King Of Touge / Slide Tour 2K18 4

Les gars ont donc taquiné du pied droit, tiré du câble et usé du cerceau pour nous donner notre shoot régulier de gomme brûlée. Au final qu’est-ce que ça donne ? Axel François vainqueur de la course du jour, suivi de près par Benjamin Boulbes, Sofiane Yazid, et le local de l’étape Quentin Régairaz. Benjamin Boulbes qui remporte également le Slide Tour, Sebastien Peyre le King of Touge, et Sofiane Yazid le King of France. 

Finale du King Of Touge / Slide Tour 2K18 5

Vous avez du mal à comprendre ? Vous inquiétez pas, nous aussi. En gros Pipay c’est la finale de 4 championnats. Mais bon, comme Julien l’avait dit lors du Round #2, ici les résultats c’est secondaire. Ce qui compte c’est l’éclate, le spectacle, et l’ambiance. Le tout géré et managé d’une main de maître par les équipes de la Slide. On attend donc très vite la saison prochaine avec plein de surprises et de nouveaux bolides !

© Slide Drift Team / Gio DelSol & 1PAKT PICTURES pour la Slide