Opel Commodore Steinmetz… 20 ans avant ! 1



Allez, pour une fois, je vais vous poser une colle. Comment se fait-il que cette Opel Commodore de 70, qui hurle sa mère sur le circuit d’Hockeneim, puisse justement être associée à Steinmetz alors que le préparateur a vu le jour en 1993… soit 23 ans après les heures de gloire de la belle ? Allez, vous avez 2 heures… sinon, la réponse est en dessous…


Oui, la célèbre Opel Commodore GS Steinmetz Gr2, animait les circuits européens et décrassait les tympans des spectateurs en 1970. A son volant, un certain Klaus Steinmetz. Ce nom doit vous dire quelque chose puisqu’il s’agit aussi de celui d’un préparateur les plus réputés sur les voitures du Blitz, qui a vu le jour 20 ans plus tard en 1993.

L’histoire est simple… Klaus Steinmetz commence sa carrière de pilote chez Abarth et Fiat. Il remporte quelques courses et termine les championnats à des places d’honneur jusqu’en 70 où il décide d’abandonner les italiennes pour passer aux allemandes. Il se spécialise sur un seul modèle, l’Opel Commodore, qu’il prépare à sa guise, châssis et moteur. Mais voilà, la grosse berline, avec ses couleurs jaune et noire, ses hurlements et ses résultats, vont faire que Steinmetz se fait rapidement remarquer par Opel qui va alors l’aider en lui donnant les moyens de ses ambitions et en lui confiant quelques voitures. Ainsi, la Manta et l’Ascona vont courir sous les couleurs de Steinmetz qui devient en parallèle, préparateur Opel, dont certaines config’ sont proposées par le réseau. Mais on ne parle pas encore de tuning, plus de programme compet’ adapté à la route pour des séries limitées à l’image de Gordini ou Abarth.

C’est seulement en 93 que Steinmetz ouvre sa propre marque et propose des programmes “sur mesure” pour les voitures au Blitz. Sa relation avec Opel lui permet de distribuer ses kits directement via le réseau Opel. Kits carrosseries, combinés, prépa châssis, boitiers et ligne d’échappement, la proposition de Steinmetz s’est étoffée au fil des années. Aujourd’hui encore, les concessionnaires Opel peuvent modifier une voiture en l’équipant en Steinmetz…

Concernant la Commodore, son 6 en ligne de 140 ch est revu de fond en comble pour dépasser 250 ch, dans des hurlements a vous glacer la rondelle ! Surtout qu’une fois vidée et renforcée, la berline allemande n’affiche pas plus de 1070 kg. De quoi venir déranger les BMW, Porsche et Capri RS.


Enjoy…

© MPZRACEVIDEO & signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Opel Commodore Steinmetz… 20 ans avant !