Steph’s Karmann Ghia… Pour surfeurs pressés ! 2



Good, good, good vibratioonnnsss… C’est à cet air des Beach Boys que j’ai pensé lorsque j’ai posé mes yeux sur le Karmann de Stéphane. Cette caisse est un des nombreux exemples de ce qu’on a pu faire avec un châssis de Cox, entre les Baja, les “Beach Buggy” et bien d’autres. Elle est le fruit de la collaboration du carrossier allemand Karmann et du designer italien Ghia. Oui, ça fait Karmann Ghia, ‘se sont pas trop cassé la tête en ’56 ! Nous allons donc vous présenter l’exemplaire du jour qui coule des jours heureux dans le Sud de la France.

Allez on se met un peu dans l’ambiance. Imaginez-vous en Californie. Il fait chaud, l’air est sec  et il vous prend une soudaine envie d’aller cruiser sur la west coast… C’est un peu ce que se dit Stéphane lorsqu’il va chercher son pain ! Parce qu’il a dans son garage un véritable bout des 60’s. Un petit Karmann coupé de 1963 avec un cœur gros comme ça ! ‘Faut dire que pour Stéphane, les VW vintage c’est comme le bon vin. Elles se bonifient avec l’âge. Et y’en a un paquet qui sont passées entre ses mains depuis son adolescence. Six Cox, un Combi Split et notre Karmann du jour. Certains c’est les gonzesses (ou les mecs pour la gente féminine, pas de jaloux hein Alexandra !) pour Steph c’est les VW. M’enfin, qui l’en blâmera ?

C’est donc en 2009 que notre petrolhead du jour fait l’acquisition du coupé. Ce dernier arborait un style Cal Look, fortement inspiré des Hot Rods de l’époque. L’idée c’est d’éviter les chromes, un moulin qui envoie, peinture sympa et petit drop. De la VW Rod en somme. Stephane roule deux ans avec puis remise son jouet car il a des projets pour lui. Une restauration complète, un retour aux sources ! 


Trois ans plus tard, il s’attaque à la restauration. De la vraie, on tombe tout, on refait tout ! ‘sont là les gars qui tournent au sans-plomb ?? “(foule en délire)”. C’est ce genre de projets qu’on aime, tout y passe, carrosserie, châssis, moteur, tout ! La caisse reçoit une suspension Air Ride afin d’aller sniffer le bitume de chez nous, 4 jantes BRM montées en 17 se chargent de sublimer le Karmann.  Parlons justement de la carrosserie. Comme vous avez pu le voir, elle était violette initialement. Stéphane l’a refaite entièrement, les gars vous imaginez les heures de boulot ? Environ 200. Si c’est pas de l’amour ça ! 

Au passage, si vous aussi vous en avez marre des coups de portières ou des connards qui regardent pas quand ils se garent, Stéphane a trouvé une solution. Oui ça fait chier, votre bijou sort tout juste de restauration, vous emmenez votre moité faire un tour. Et la LE vieux qui se gare et viens frotter sa Clio Dci sur votre pare-choc rutilant. Pensez à la peinture effet patine ! En plus d’un style monstrueusement pompelup, vous ferez moins d’huile avec votre anus quand vous vous garerez ! La mamie de 63 retrouve donc ses rides avec style ! Un vert clair avec effet rouille, toit noir pailleté ça claque !

Parlons nature, parlons chevaux. Stéphane a intégré une fonction “haras” au Karmann. ‘faut dire que d’origine, la bête sort 34cv de son 1200cc. Pas de quoi faire serrer les jambes de votre passagère. Du coup, dans le Sud, les gars se prennent pas la tête. Exit le moulin d’origine, place à un 2 Litres. Tiens, et puis si on y greffait une injection ? Et pourquoi pas un turbo ? Le nouveau moteur se voit donc coller une injection Megasquirt 2 (non les gars arrêtez on est pas sur Youporn…) et un escargot T3/T4. Puissance estimée ? Entre 180 et 200cv. La caisse n’est pas encore passée sur les rouleaux, mais Steph aimerait bien une carto sur mesure histoire de libérer son plein potentiel. Oui les gars, 180cv dans un Karmann, une caisse de 800 kg. Question rapport poids/puissance on va chercher de la supercar. 

J’imagine le mec qui cruise à 250 sur l’autobahn, se faire rattraper par un Karmann en mode Rat’s ! Cette prépa elle sent bon le fun, le sel et les copains. Stéphane est d’ailleurs membre du club Droppers Of Dead qui sévit sur quelques VW du Sud. Nous on valide complètement. La caisse rend super bien et en plus elle doit envoyer sa mère ! D’ailleurs Stéphane à l’occase je veux bien un tour de manège, fin je dis ça, je dis rien… On vous laisse admirer les photos de la resto et les shoots, ça vaut vraiment la peine, mis bout à bout il y en a pour 3 mois de boulot ! Merci à toi Stéphane pour les infos !


© Stéphane, Jaybmw13 & Signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Steph’s Karmann Ghia… Pour surfeurs pressés !