Parler d’une Civic swappée et turbalisée, c’est devenu aussi banal que d’associer youngtimer et spéculateur (C’est pour ça que ça rime d’ailleurs !). Et pourtant, il existe encore quelques modifs qui réussissent à sortir de l’ordinaire… comme poser sur le train avant de la petite japonaise un V6 et, en y étant, lui coller un turbo !

Hillclimb Monster : Honda Civic V6 Turbo... Brutale ! 11

Un Civic V6, Itesaki vous en avait déjà trouvé une, mais une AH passée en propu et laissée en atmo. Puis je vous parlais de 2 autres, toutes les 2 aussi violente l’une que l’autre… Une swappée en K24 et une grecque avec 817 ch dans le tuyaux !


Hillclimb Monster : Honda Civic V6 Turbo... Brutale ! 12

Forcément, vu le dernier monstre cité ci-dessus, celle qui arrive peut sembler toute gentille à ses côtés. Mais la prouesse technique est là (Chaque swap est une prouesse en soi !) surtout avec un J32A2 entre les ailes avant. Comme son nom ne l’indique pas, il s’agit du V6 3.2l SOHC Vtec qui équipe les Acura CL et TL Type S. Il rumine jusqu’à 6200 trs pour aller chercher 260 ch et 315 Nm de couple. 

Hillclimb Monster : Honda Civic V6 Turbo... Brutale ! 13

Hillclimb Monster : Honda Civic V6 Turbo... Brutale ! 14

Plus de suspens puisque vous savez déjà qu’il reçoit le renfort d’un turbo qui le fait grimper à 450 ch. Oui il aurait pu faire pire… mais à quoi ça sert d’avoir des watts si c’est pour les voir partir en fumée ? Surtout qu’ici, il n’est pas question de faire le beau sur un parking, mais d’aller chasser le chrono. 

Hillclimb Monster : Honda Civic V6 Turbo... Brutale ! 15

Du coup, le châssis est shooté, les voies sont aussi larges que les épaules d’un rugbyman néo-zélandais, et le kit aussi agressif qu’un groupe Facebook ! Ca envoie du steak et l’objectif de Cody Loveland, son pilote, c’est le titre US de la traction la plus rapide en Time Attack… rien que ça !

© HillClimb Monsters