Des fois on arrive à nous surprendre. Le net regorge de petrolheads fans de pompelup. On vous a déjà parlé de projets complètement barrés, comme une Volvo V12 par exemple. Mais là on est sur du plus lourd encore. Ah non les pistards, par forcément plus puissant ! Mais diablement original. On vous fait découvrir aujourd’hui un petit SUV très très lowwwwwww…

Un Jeep Renegade énervé ! 36

Et faut dire que Mike Martin, le proprio de la bête, a vu grand. Ou petit, c’est selon. Parce que le Jeep Renegade c’est pas la première caisse à laquelle ont pense pour ce genre de projet. Le petit SUV basé sur la plate-forme du Fiat 500X n’a pas vocation à se faire élargir les voies. Et là, il a pris cher. Violent (Clique) même. Ok ce jeu de mots est (encore) moisi d’la glotte. Au programme du catalogue Jeep, une bouille plutôt sympa. Sous l’capot on rigole moins par contre. La gamme est coiffée par le 1.4 Multi Air qu’on retrouve sous le capot de la Mito QV. 170 bourrins, rien de très affriolant.

Un Jeep Renegade énervé ! 43

Pour le coup, Mike a bien compris que c’était pas les perfs qui allaient démarquer son jouet. ‘Fallait travailler le dehors. On est sûrs que ça a du partir un soir de cuite. « Heeeeeyyyyyy ta Jeepounette si tu la posais ?! »Pas con ouais ! Du coup, Mike a posé sur air son Renegade. Avec un bon camber ça rend vraiment bien. Pour enfoncer le clou il lui a bien correctement élargi les voies ! Des fender flares prennent place afin de renforcer l’aspect posey du bébé. 

Un Jeep Renegade énervé ! 44

Peinture noire et feux de jours sympa viennent méchantifier (si vous vous posez la question, je viens d’inventer ce mot) la caisse. Nous on s’dit qu’un swap V8 aurait pu vraiment transformer le p’tit Renegade en monstre. Ouais même si la puissance aurait été difficilement exploitable, ça aurait été raccord avec le reste. Après on suit le projet de près, des fois que Mike remette le couvert…

Un Jeep Renegade énervé ! 45

© @lunchie_b & Signatures éventuelles