’54 Corvette ZR1… 1954 ?! 1



Un moteur de Corvette dans une… Corvette. Rien de plus logique finalement, ils se shootent au 95 E10 chez DLEDMV ! Sauf que là, on a un V8 de Corvette C6 ZR1, sous le capot d’une Corvette de 1954… Voilà, vous comprenez le délire… une bombe sur roues où il faut juste se signer avant d’écraser la pédale de droite ! 

Appelez la comme vous voulez, custom, hot rod, rostomod, outlaw… ce qui est sûr, c’est que son meilleur surnom c’est surement Badass ! Un truc totalement délirant imaginé et assemblé par l’équipe tout aussi chtarbée de Timeless Kustoms, un “préparatueur” situé à Camarillo en Californie. 

La Corvette C6 ZR1, c’est surement un des monstres les plus débiles que la route ait pu voir débarquer. Le V8 de 6.2l recevait le renfort d’un compresseur pour passer les 100ch/l et finir avec 647 ch à 6500 trs, et pas moins de 820 Nm dès 3800 trs. Mais le truc élevé à la sauce BBQ et au bourbon de cowboys… Sans aucune retenue ni la moindre once de discipline. Même si le châssis revendique une efficacité digne des meilleures européennes (J’vous invite à aller jeter un oeil à son chrono sur le Nürb), le détonateur, c’est votre pied droit. Soit vous gérez, vous négociez, vous maitrisez et vous pouvez être surpris d’avoir une caisse docile et domptable. Soit vous soudez, et vous dessoudez votre sphincter qui n’aura plus aucune retenue ! Un truc démentiel qui ne demande qu’à faire fondre de la gomme… 

La Corvette de 54, c’est la 1ère du nom. Elle affiche un V8 3.9l de 160 ch, le “Blue Flame” accompagné d’une boitoto comptant… 2 rapports ! Le début d’une longue histoire, qui dure encore plus de 60 ans après. 

Le châssis est signé Art Morrison, l’un des meilleurs spécialistes ricains. Les suspensions avant sont celles de la ZR1 alors qu’à l’arrière, on retrouve des coilovers Penske. Le freinage est aussi celui de la ZR1, avec ses disques céramique en carbure de silicium renforcé à la fibre de verre et qui affichent 394 et 380mm de diamètre. Ils sont mordus par des étriers 6 pistons (4 à l’arrière). Enfin la boite est une Tremec renforcée à 6 rapports.

Les jantes sont forgées, des 3 parties Boze ZE Series Mesh. L’habitacle est épuré et modernisé avec manos de partout, volant Sparco, sièges baquets, harnais et cuir bleu. Simple, classe !

Un engin qui date un peu, mais quand on voit le level, il était impossible de ne pas en parler. Enjoy…

© FastClipsVideos & signatures éventuelles



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “’54 Corvette ZR1… 1954 ?!