Cette Shelby Serie 1 est spéciale pour 3 raisons. D’une, c’est la toute 1ère qui a vu le jour. De deux, elle est d’origine shootée au compresseur, spécificité mécanique qui restera son exclusivité… mais ça, c’est surtout grâce à la 3ème raison, car cette Serie était la voiture personnelle de Carroll Shelby. 3 bonnes raisons pour vous en parler 3 fois plus !

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 1

La place de la Shelby Serie 1 est un peu particulière. Elle n’a jamais véritablement réussi à atteindre son objectif, prendre le relai de la légendaire Cobra. Dur et lourd héritage qui allait aussi être la cause de son échec commercial car seulement 249 modèles sortiront de chez Shelby de 98 à 2005.


Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 2

Pourtant, l’idée était bonne. Rappelez vous, à la fin des 90’s, Chrysler vient dépoussiérer le petit monde des Muscle Cars avec sa bestiale Viper qui reprend le concept de la Cobra, jusqu’à adopter un nom en référence au reptile. Bestiale et violente, elle fait le buzz et le succès est au rendez vous. 

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 3

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 4

Le problème c’est que le papa de la Cobra, c’est Carroll Shelby… qui a du se sentir agacé par cette gros roadster rouge à moteur de camion. Il décide alors de montrer à cette effrontée ce qu’aurait du être la Cobra à l’approche des années 2000. Parti d’une feuille blanche, il met en place une équipe d’ingénieurs qui va plancher sur la caisse et en 99, la Serie 1 est présentée au public. 

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 5

L’empattement est court, le nez est long, le cul bombé et un V8 vient se poser sur le train avant. D’origine Oldsmobile, le L47 Aurora affiche 4.0l de cylindrée pour 324 ch et 390 Nm de couple. C’est bien, mais face à la Viper et son V10 de 7.0l, ça fait un peu petit bras. Mais la Shelby se rattrape grâce à ses 1200 kg, et des perfs de haut niveau, 0 à 100 en 4,4 secondes, le 400m en moins de 13 et une V max de 276 km/h. 

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 6

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 7

Enfin la carrière de la Shelby a été compliquée… En 1999 les normes fédérales américaines de sécurité des véhicules changent. La Serie 1 perd son homologation. Le constructeur a assemblé 249 voitures, mettant à mal la tréso de la société… impossible de financer le passage des nouvelles normes. Du coup, Shelby écoulera le stock et les autres voitures vendues n’auront ni moteur, ni boite… Une sorte de kit que chaque acquéreur devra finir et homologuer. 

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 8

En 2006, la Serie 2 est mise en chantier. 3 prototypes sont assemblés, et une petite production est envisagée pour commercialiser la voiture à 225.000 $. Mais une fois encore, la Serie se heurte à des normes qui ont évolué, et devenues plus restrictives, forçant Shelby à revoir sa copie. Alors que 5.000.000 $ ont déjà été investis, et face aux rallonges nécessaires, Shelby préfère stopper les investissements et stoppe le projet.

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 9

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 10

Shelby aura joué de malchance avec ses Serie 1 et Serie 2. Cela ne l’empêchera pas d’avoir fait assembler sa Serie 1 personnelle, la toute 1ère, équipée d’un compresseur pour faire grimper sa puissance à plus de 600 ch pour 720 Nm de couple. Elle recevait également une boite 6 ZF, des baquets Sparco avec harnais et un arceau. Au niveau perf, elle revendiquait le 0 à 100 en moins de 3,5 secondes, une fois que ses Finalement, la vraie remplaçante de la Cobra qui aurait pu aller déboiter la Viper, ça aurait surement pu être elle…

Shelby Serie 1 : La caisse à Carroll ! 11

© Bonhams