Quand tu t’appelles Carroll Shelby, et que tu fabriques les caisses les plus démoniaques des States, forcément tu peux pas rouler en VW Beetle ou en Subaru 360 ! Non, Carroll Shelby, il roulait en Cobra 427… La CSX3178, qu’il allait récupérer dès sa sortie de production en 65 et conserver jusqu’à sa mort en 2012. C’est elle qui pose ses roues sur DLEDMV aujourd’hui…

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 1

Bien entendu Carroll Shelby n’a pas eu qu’une seule voiture dans son garage… je vous ai d’ailleurs déjà parlé de sa Serie 1 à laquelle il avait fait greffer un compresseur. Et si vous êtes gentils, je vous parlerai bientôt de sa Daytona. Sacré Carroll ! Mais il n’empêche que celle qui aura une place particulière dans son coeur… et dans son garage, c’est sa Cobra 427 aussi connue sous son nom de code CSX3178.

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 2


'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 3

Alors qu’il a remporté les 24h du Mans 1959 en compagnie de Roy Salvadori sur une Aston Martin DBR1, Shelby se voit contraint de raccrocher la combi en 1960 alors qu’on vient d’y déceler des problèmes cardiaques. ‘Fin bon, ce n’est pas parce qu’il ne pourra plus piloter, qu’il se voit obligé d’arrêter la course auto. Au contraire, il aimerait bien aller mettre la fessée à Enzo Ferrari sur son propre terrain de jeu, celui des GT. Mais pas n’importe comment… avec une voiture américaine, bien moins chère et moins technologique que les sportives rouges de la Scuderia.


'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 4

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 5

Pour ce faire, il va d’abord se mettre à la recherche d’un châssis qui lui servirait de base. L’Angleterre étant alors le berceau et la terre promise des artisans et écuries spécialisés dans le sport auto, Carroll ne va pas hésiter longtemps avant d’y aller faire un tour pour revenir avec dans ses bagages, une AC Ace… Bristol. Oui, l’AC Ace d’origine embarquait un pathétique 6 en ligne de 2.0 l pour 100 ch… un bloc qui avait été mis au point en 1922. Niveau pompelup, tu pouvais repasser ! Du coup, pour dynamiser un peu son roadster, AC allait se tourner vers Bristol (un autre constructeur anglais) pour signer un partenariat afin d’équiper l’Ace du 6 en ligne de la même cylindrée, mais plus moderne et affichant 125 ch à la pesée. Voilà comment l’AC Ace allait injustement être appelée AC Bristol…


'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 6

Mais bon, tout ça c’est pour le repas de dimanche midi pour en mettre plein la vue à votre beauf… oui parce que Shelby, que ce soit le 2.0 l de 100 ch ou celui de 125 ch, il s’en foutait. Il avait déjà son plan dans la tête, pas simplement de lui faire sa vidange mais plutôt de greffer dans ce petit roadster anglais, un bon gros V8 américain, le tout nouveau Ford 260 ci qui équipait la Fairlane. Voilà, la baignoire à deux places elle va passer d’un 2.0 l de 125 ch à un 4.3 l de 260 ch ! Heureusement l’équipe technique de Shelby menée par Phil Remington, va se pencher sur le châssis histoire de l’aider à encaisser la nouvelle cavalerie. Et ils vont plus que bien s’en sortir. Une fois en course, le roadster Shelby donne de sueurs froides à ses pilotes mais surtout à ceux des Corvette à qui elle fout la pression. Nous sommes en 1962 et la Shelby Cobra vient de voir le jour !

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 7

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 8

Dès l’année suivante, la Cobra troque son 260 ci contre le 289 ci et ses 271 ch pour la route et 360 en mode racing. Mais le monstre débarque en 65. En effet, Shelby décide de passer aux choses sérieuses. Entre temps, Ford a développé le 427 ci… un 7.0 l à peine civilisé mais surtout au potentiel totalement démoniaque une fois débridé pour se retrouver dans une caisse de NASCAR. Le texan a déjà mis son équipe sur le coup. Phil Remington revoit le châssis de fond en comble le châssis. Les tubes prennent du diamètre. La suspension est entièrement revue, elle abandonne les lames de ressorts pour passer sur des combinés amortos/ressorts avec des bras tirés. Les voies sont élargies… tout comme les ailes, afin de pouvoir accueillir de copieux gommards. Avec 410 ch, 568 Nm de couple, une boite 4 manuelle et 1150 kg, la Cobra 427 et un engin aussi explosif que bestial… si vous n’êtes pas capable de le dompter, alors il finira par vous tuer !

En tout cas, il en faut plus pour effrayer Carroll Shelby. Puis c’est important de le montrer à ses clients. Il se fait assembler une 427 avec une boite 4 Toploader et des jantes Sunburst. Elle portera le numéro de châssis CSX3178 avant d’arborer une robe grise anthracite (elles seront seulement cinq 427 à revêtir cette couleur). Le 3 mars 1966, elle est livrée au domicile du texan.

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 9

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 10

Carroll la fera modifier à plusieurs reprises. En 72 elle est repeinte en bleu avec l’entourage du nez en or. Plus tard il fera installer un autre 427 préparé et accompagné d’une boitoto. Enfin en 2002, elle devient rouge.

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 11

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 12

Le 10 mai 2012, Carroll Shelby meurt à Dallas… sa Shelby Cobra 427 CSX3178 est toujours dans son garage. Elle va être rachetée en 2016 pour être aussitôt confiée aux spécialistes de la Cobra Legendary Motorcar Company qui vont alors la restaurer pour lui redonner son pedigree original, celui là même qu’elle avait le 3 mars 66. Un bel hommage…

'65 Shelby Cobra 427 - CSX3178... ou la voiture du boss ! 13

 © Mecum