Avec un tel nom, la logique est respectée. Pourtant, la Ford Falcon n’est pas l’un des modèles les diffusés sur le sol ricains. Non, son public, elle est allée le chercher en Australie. Et sa notoriété mondiale, c’est un fameux Max Rockatansky qui la lui offrira. 

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 33

Quand on veut transformer une caisse en engin ultime, on est souvent obligé de sacrifier l’esthétique au profit de l’efficacité… Mettre des watts, beaucoup de watts, c’est bien. Mais ensuite, pour les faire tenir et rester sur la route, il n’y a pas trop le choix. Il faut rajouter des muscles, retoucher l’aéro, poser de l’appui… et au final, on obtient souvent un Golgoth effrayant, mais qui a oublié toute notion de grâce. 


'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 34

Et c’est là où on peut applaudir l’équipe d’US12 Speed ​​and Custom. Parce que leur Ford Falcon, elle affiche gentiment 2800 ch et une gueule de méchante, mais il ont réussi à ne pas dénaturer les lignes originales de la belle. 

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 35

Justement, attardons un peu sur la Falcon… A la fin des années 50, l’Amérique du nord est en pleine récession. Les modèles bon marché commencent à redistribuer les cartes, et Ford ne doit absolument pas laisser passer la vague. C’est comme ça qu’en 59 on voit débarquer la Falcon qui devient rapidement le produit que chaque concessionnaire Ford veut exposer dans son show room. Ford en écoulera plus de 456.000 exemplaires la 1ère année… Puis le phénomène s’essoufflera doucement jusqu’en 70 où la Falcon disparait du catalogue… sauf en Australie où elle connaitra un succès jusqu’en 2016.

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 36

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 41

Revenons maintenant aux 60’s. A l’époque, un certain Henry Braddock venait d’ouvrir la St. Joe Tool Company à Sawyer dans le Michigan. Une boite qui produit des éléments mécaniques sur mesure. Passionné de bagnoles, les nuits, ils fréquentent les rencards de street race au volant d’une Chevy Bel Air rouge vif de 66. Il fréquente de grands noms du drag, mais Henry ne veut pas s’aventurer sur les pistes pros… et il faut reconnaitre qu’il ne gagne pas beaucoup… jusqu’au jour où il va même se faire ridiculiser par Vaughn Kubert qui lui a parié 400 $ s’il passe devant. Vaughn est au volant d’une Ford Falcon de 64 achetée à Dick Brannan qui n’est autre que le boss du programme officiel Ford Drag Racing ! Henry et Vaughn devinrent inséparables. 

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 42

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 43

Afin de relever le level, Henry craque pour une Mustang Cobra Jet de 68. Les choses changent. Il commence à remporter toutes les courses et commence même à fréquenter les pistes de la région pour remporter la série Super Stock Eliminator pendant 4 années d’affilées. Atteint par le virus de l’ovale bleu, il n’en oublie pas pour autant la Falcon de Vaughn qui l’a pulvérisé… Il faudra attendre 2011 pur qu’Henry décide d’assembler un Flacon pour rendre hommage à Dick Brannan.

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 44

Parti d’une base pas trop rouillée, l’équipe d’US12 Speed ​​and Custom va réaliser un travail d’orfèvre. Le châssis est un tubulaire sur mesure. La caisse garde le toit et la coque en acier, tout le reste est remplacé par des éléments en fibre de verre. Enfin la caisse est recouverte en Brandywine Candy de chez House of Kolor et Billy D. se charge de tous les détails à l’aérographe. 

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 45

Au niveau du bloc, Henry savait que le taff réalisé pouvait encaisser du lourd. Alors il s’est tourné vers Jon Kaase, un spécialiste des moteurs Ford, et qui a probablement préparé les plus puissants au monde. Le bloc est un V8 de 460ci équipé d’un vilebrequin Bryant Racing pour passer à 596ci… 9.8l de cylindrée ! Avec culasse alu Kaase Boss Nine avec des soupapes d’admission de 1.9′ et d’échappement en 2,3’… L’ensemble mobile vient chez ACR et encaisse un taux de compression de 9,5:1. Dites vous que rien qu’en atmo, le truc est déjà capable de sortir 1000 ch comme qui rigole ! Mais voilà, 2 turbos au doux nom de Bullseye Power, viennent foutre le brodel dans l’bazar. Tous le piping est en inox, avec waste-gate Turbosmart, blow-off valve Procharger et un intercooler air/eau de chez Precision Turbo. Pompe gros débit, injecteurs de 225cc, admission à papillons Wilson… J’vais pas vous la faire, mais pensez bien qu’Henry n’est pas venu pour rigoler. Au final, le monstre développe 2800 ch pour un couple 3253 Nm ! Ca fait l’équivalent de 21 Honda EG6…

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 46

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 51

Justement, avec une telle décharge, la boite et la transmission son du genre Caterpillar ! Boite Pro Series Powerglide, arbre de transmission Strange de 9′ en fibre de carbone, pour envoyer les watts à des roues Weld magnum en 15×16′ chaussées en slicks Goodyear Eagle de 33×17′ ! 

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 52

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 53

Le pire dans l’histoire, c’est que la caisse est 100% Street legal ! Eh déjà qu’ils nous font chier avec les 80 chez nous, j’imagine si en plus ils te croisent au volant d’un truc de barj’ comme cette Falcon… Ils appellent directement l’armée de l’air pour t’envoyer les Rafales en interventions. Enfin, là bas, street legal, ça veut dire sièges baquets rembourrés, arceau habillé de cuir, tableau de bord en acier, affichage digital Racepak Iq3, et même vitres électriques ! 

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 54

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 55

La voiture a été terminée en 2014, et Henry s’est aussitôt rendu au Detroit Autorama pour la présenter à Dick Brannan en personne. Depuis il participe à quelques courses, quelques show et démonstrations… Et ils continuent de se rendre sur quelques courses nocturnes, sur route ! Que voulez vous, un racer reste un racer…

'64 Ford Falcon - 2800 ch pour entrer en Hyperespace ! 56

Enjoy…

© Hotrod network via DLEDMV