Si vous cherchez un engin fun, il y a plusieurs solutions… Celle du 4×4 réhaussé en mode Big Foot. Celle du buggy survitaminé. Ou alors celle qui pose ses roues pour la 1ère fois sur DLEDMV, la Cox modifiée et shootée à la sauce Baja ! Ouais, aujourd’hui sur votre blog préféré, c’est Corona, surf et rock’n roll…

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 1

En fait à la base, le baja est un état mexicain situé à l’ouest du Golfe de Californie appelée Basse (Baja en espagnol) Californie du sud. C’est une étendue digne des far west, avec terrain désertique et caillassé, parsemé de cactus et de bestioles à sale caractère. Vous devinerez facilement que pour le traverser, éviter la Lotus affutée ou le low rider shooté au sol. Non ici, c’est suspat’ réhaussées et moteur simple mais gavé, comprenez par là un atmo robuste et fiable, mais capable d’envoyer les watts.


'75 VW Cox Baja... City Surf ! 2

Après ce paragraphe culturel, vous pourrez désormais faire fermer la bouche à votre beauf pour le prochain repas dominical en lui expliquant les origines d’un Baja… un engin capable de traverser le désert aride mexicain sans tomber en rade à la 1ère difficulté. 

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 3

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 4

Ici, la solution est celle de la Cox… Et vous allez me dire “Mais alors c’que tu dis c’est naze ! Depuis quand une Cox c’est bas et ça a des watts ?” et vous auriez raison… mais ça prouverait aussi que vous auriez déjà oublié les magnifiques phrases que je vous ai écrit au dessus. Car la subtilité de la Cox c’est justement d’avoir été passée à la mode Baja.

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 5

Le truc est plutôt simple (Oui c’est toujours très simple quand on parle, ça l’est plus quand il faut passer à l’acte… message subliminal aux haters qui ne savent que critiquer !), on change la face avant pour un truc plus simple qui permet surtout de pouvoir modifier les ailes en les mettant plus haut. N’allez pas croire que c’est pour le style (Allez, un peu quand même !), c’est surtout pour que les suspat’ gagnent plus de débattement pour avaler les bosser et les trous. D’ailleurs, oubliez les tailles basses… faut que ça passe dans la caillasse. 

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 6

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 7

Du coup au niveau face avant, les Baja se distinguent avec les optiques ramenées sur la “calandre”. Certains aiment, d’autres pas, chacun ses gouts. Perso, je trouve que ça amplifie le regard batracien de la Cox, et que ça lui va bien. Du moins, c’est cohérent avec la gueule de l’ensemble. Surtout que la transfo ne s’arrête pas là. Les ailes sont remplacées par des modèles plus échancrés pour pouvoir s’adapter aux nouvelles roues et à la géo offroad. Même chose à l’arrière où le capot moteur doit lui aussi tenir compte du bloc et de ses modifs. Enfin quelques accesoires poussent ça et là, des attaches rapides sur le capot avant, des clignos posés sur l’aile et une galerie pour pouvoir y poser la planche de surf ! Pour terminer avec la chirurgie esthétique, une robe Mango Green s’occupe de la carrosserie. C’est une référence VW même si ce n’est pas sa couleur d’origine.

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 8

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 9

Au niveau châssis, on remarque les différentes barres de renfort à l’avant, sur les côtés et bien entendu à l’arrière, sous forme de treillis pour protéger et recevoir un bloc plus copieux en cylindrée… mais je vais y venir plus tard. Les supat’ sont des Nakata Chrome qui viennent donc permettre de réhausser et d’absorber. Pour remplir les ailes, on retrouve des Enkei en 5,5 et 7×15′. Elles sont chaussées en BF Goodrich de 175/80 et 255/70.

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 10

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 11

A l’arrière, le bloc est un Flat 4 aircooled qui a pris du muscle. Il cube 1.8l, brille de 1000 chromes, reçoit des arbres à cames racing  Engle W-120, est gavé par un double corps Weber 44, est équipé d’une ligne 4 en 1 Tri-Mil et d’un silencieux Empi et enfin compte sur un allumage MSD. Aucune idée de c’qu’il développe, mais il doit pas trop avoir de difficultés pour remuer la tôle du Baja et de le faire décoller des 4 roues !

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 12

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 13

Enfin dans l’habitacle, les sièges sont habillés de nouvelles housses en simili havane qu’on retrouve aussi sur les panneaux de contre porte. Un compte tour vient habiller le tableau de bord et le pommeau est un Scat. La moquette et tapis de sol beige sont désormais flambant neufs. Et histoire de rouler sous le soleil du Mexique, la voiture a été équipée d’un kit clim Webasto. 

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 14

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 15

Ainsi armée, on peut se dire que cette Cox Baja est prête pour affronter le désert hostile… arrêtez de rêver, elle est la reine des Wangan japonais ! Oui, c’est sur l’archipel nippon qu’elle joue les rebelles. Ca la rendrait presque plus cool !

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 16

'75 VW Cox Baja... City Surf ! 17

© Fueltank & Kalifornialook via Manabu


Pin It on Pinterest

Share This