Si l’on associe souvent Steve Mc Queen avec les bagnoles, c’est parce que l’acteur est un pur Petrolhead. Fin collectionneur, il a possédé pas mal de beaux exemplaires dont une Jaguar XKSS, une Ferrari 275 GTB/4 ou encore la plus connue, la Mustang Fastback du film Bullitt. Voila un exemplaire à ajouter à sa collection avec le Dune Buggy de “L’affaire Thomas Crown”.

Steve McQueen's Dune Buggy 1

Ceux qui ont une connaissance plus poussée du personnage pourront certainement en citer plus. Ce qui n’est pas mon cas, vu que le seul film dont je me souviens avoir vu avec lui c’est “La Grande Evasion”, et il ne conduit pas de bagnoles dedans mais une Triumph TR6… A deux roues (ouais parce que les mecs donnent les mêmes noms aux caisses qu’aux motos… C’est pratique !) Donc on dit qu’on s’en fout !


Parce que celle qui nous intéresse aujourd’hui, on la voit moins souvent mais elle mérite largement son pesant de noix de cajou. C’est donc le Dune Buggy du film “L’Affaire Thomas Crown”, sorti en 1968. J’avoue ne pas être spécialement fan du cinéma de cette époque, mais le pitch me plait carrément. L’histoire d’un golden boy qui organise le braquage de sa propre banque, et qui se fait pourchasser par la bombasse du film qui n’est autre que Faye Dunawaye. Si on convertit en acteurs de notre époque en comptant l’inflation, sans compter les chiffres après la virgule, ça donne Ryan Ghosling et Margot Robbie. Vous situez mieux ?

Steve McQueen's Dune Buggy 2

Steve McQueen's Dune Buggy 3

Il se trouve qu’une des scènes phares du film est une cavale à travers les dunes au volant de ce fameux Buggy. Comme je vous le disais au début, on n’imagine pas Mc Queen au guidon d’une trottinette électrique. Il lui fallait un truc qui claque sa mère. Il a donc participé personnellement à la fabrication de l’engin (que tout un chacun pense être un Meyer Manx modifié, mais rien n’est moins sur. Vous saurez pourquoi à la fin.). Pour ce faire, il a fait appel au savoir faire de Pete Condos de chez Con-Ferr.

Steve McQueen's Dune Buggy 4

Steve McQueen's Dune Buggy 5

Ce Chicagais… Chicagien… Chicagiste… (je ne sais pas comment on appelle les habitants de Chicago) expatrié en Californie n’est ni plus ni moins que l’homme qui a inventé le terme de Off-Road. Si vous aviez un Land Cruiser ou un Land Rover dans les années 60 aux U.S.A. et que vous cherchiez des accessoires aftermarket, vous faisiez forcément appel à lui. Et comme il avait déjà travaillé avec l’acteur blondinet sur l’un de ses 4×4 personnels, le choix fut une évidence.

Steve McQueen's Dune Buggy 6

Le buggy repose toujours sur une plateforme de Cox, mais le petit 4 cylindres aircooled s’est fait 2 nouveaux copains. En effet c’est un flat 6, toujours aircooled, de Chevy Corvair qui remplace le moteur Allemand, et qui envoie 230 cv dans les roues arrière, couplé à une boite 4 vitesses. La suspension à également été modifiée.

Steve McQueen's Dune Buggy 7

Coté Style, les énormes jantes American Racing ont été chaussées de pneus Firestone. Un pare brise spécifique en plexi enveloppe le cockpit tandis que les phares avant ont été jumelés et intégrés à la face avant, protégés par une coque en plexi elle aussi. Pour parfaire le style, les chromes sont présents un peu partout de la proue à la poupe (du cucul à la têtête si vous préférez !)

Steve McQueen's Dune Buggy 8

Alors il existe pas mal de rumeurs concernant ce Buggy. Il parait que Mc Queen voulait un Buggy avec un 6 Cylindres Porsche, mais que Condos lui aurait préféré le flat 6 de Corvair. D’autre part, comme le Manx était une référence à l’époque, tout le monde à pensé que c’était un Manx modifié, alors qu’en fait Con-Ferr a entièrement construit l’engin sur mesure en s’inspirant de l’architecture du Buggy de Meyers. D’où le logo “Con-Ferr” à l’avant. Et on trouve également d’autres traces de ce Buggy dans les livres d’histoire, renommé en “Manx-Vair”. Beaucoup de versions contradictoires donc…

Steve McQueen's Dune Buggy 9

La légende raconte encore beaucoup de choses, mais on ne sera jamais si elles sont vraies, ou si elles ont été jetées telles des pièces jaunes dans des fontaines en faisant le vœu de faire grimper la cote du Buggy. Qui sera d’ailleurs à vendre en Mars 2020. A vot’ bon cœur m’sieur dames !

©MattGFX77

©Photos : Signature Éventuelles