Taisan est un team japonais né en 1983. Il a commencé par engager en WEC des protos Porsche, avant de se spécialiser dans celui de GT au début des années 90. Ca c’est pour les présentations… Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est que Taisan s’apprête à mettre en vente quelques uns des monstres qui ont marqué son histoire, et au passage, celle de la course auto… 

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 35

Taisan possède un palmarès de plus de 50 victoires depuis sa naissance. La 1ère est celle des 500 km de Fuji en 1984. A l’époque, l’équipe engageait des Porsche 956 et 96 2 en WEC Japan . Puis bénéficiant d’un statut à part auprès de Porsche, Taisan a ensuite évolué en GT avec des 993 RSR et 996 GT3R.


Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 36

En 2000, Taisan décroche une victoire de classe en GT aux 24h du Mans avec la Porsche 911 GT3R, mais aussi la victoire de classe aux 1000 km de Suzuka ainsi que le titre constructeur en GT300 et celui des pilotes en JGTC. C’est d’ailleurs une des plus anciennes équipes engagées dans le championnat national (JGTC devenu ensuite Super GT), puisqu’elle y court depuis 1994. 

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 37

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 38

Taisan a engagé des voitures dans toutes les catégories GT, GT300, GT500, GT1 et GT2. Au niveau des bestiaux engagés, outre le partenariat historique avec Porsche qui a duré jusqu’en 2014, année à laquelle Taisan passe chez Nissan et Audi, le team a aussi fait courir des Ferrari F40, BMW M3 E30, Chrysler Viper GTS-R, Toyota MR2, Nissan Skyline R32, Ferrari F430, Audi R8 LMS, Nissan R35 GT-R… 

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 39

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 40

Juste pour info, je vous invite à trouver des infos sur Taisan… Le préparateur étant aussi bon sur la piste que mauvais en communication ! Absolument rien à se mettre sous le clavier. Enfin, maintenant que j’ai réussi à vous poser la déco, au risque de m’en chopper une bonne migraine, j’en viens à la principale info. Le 17 Novembre, Taisan va faire passer sous le marteau d’un commissaire priseur, quelques uns des monstres qui ont porté ses couleurs.

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 41

Et pas question de sortir la caisse du jardinier et d’y coller 2 stickers Taisan ! On commence avec la Porsche 996 GT3-R engagée par Taisan mais préparée par Yunkel qui a participé au championnat Super GT de 2004 en GT300.

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 42

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 51

Autre missile du GT300, mais plus récent, puisqu’il a couru la saison 2014. La Nissan R35 GT-R Nismo GT3 engagée par Taisan en partenariat avec STP et Gaia Power. Plus de 550 ch, du carbone de partout pour une gueule d »‘asphalt killer ».

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 52

On continue avec un engin original, mais tellement bestial. la Viper GTS-R GT500 de la saison 1997 à 2000 avant de basculer en GT300 en 2001 et 2002. 

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 61

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 68

Attention légende ! La Nissan Skyline R32 GrA du JTCC 91, engagée en JTC-1… Confiée à Kenji Takahashi et Keiichi Tsuchiya. Pour l’anecdote, la même année, Taisan avait engagé une M3 Sport Evolution en JTC-2. Seule la M3 réussira à remporter la dernière course de la saison à Fuji !

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 69

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 78

Autre monstre de Taisan, une Dodge Viper de 2003 qui aurait servi de Show car pour le championnat ricain de Formula D… Taisan n’a pas pour autant basculé dans le drift et l’initiative de la Viper est restée isolée.

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 79

Enfin, on termine sur une monoplace. Oui Taisan a aussi tenté sa chance à Indy 500 de 96 en engageant un châssis Lola motorisé par un Ford Cosworth et confiée à Hideshi Matsuda. Après une peu motivante place en 30ème position (Sur 33…), le pilote japonais remontera en course jusqu’à la 8ème place à laquelle il franchira la ligne d’arrivée. Notez au passage les spécificités des caisses d’Indy avec un carrossage et une largeur de voie différents d’un côté par rapport à l’autre.

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 88

Si l’une d’entre elle vous intéresse, ça se passe le 17 novembre à Suzuka. On y sera pas… mais on suivra les résultats. j’vais quand même demander au banquier… une p’tite R32 GrA Taisan, pilotée par Tsuchiya, avec un sticker DLEDMV, ça pourrait être la classe ultime…!

Quand Taisan se sépare de quelques uns de ses monstres... 95

© BH Auction