Ferrari F40 JGTC Taisan Street Legal !



Les japonais sont fous ! Mais fous dans le bon sens du terme… Rien ne les arrête, rien ne les gène, rien ne les choque ! A l’image de cette Ferrari F40 à laquelle son proprio a voulu offrir une grosse cure de pompelup. Du coup, il a demandé à Taisan de lui réaliser un clone de la version qui courait en JGTC… mais en Street Legal. Et le pire, c’est qu’ils l’ont fait…!

Les Ferraristes qui nous lisent doivent déjà rentrer en contact avec des sorciers vaudou dans le but de lancer des sorts à celui qui a osé donner naissance à ce… monstre  de la route ! Oh putain qu’est ce qu’on aime ça ici… Le gars, il se lâche sur sa F40. On va encore venir m’expliquer que c’est un honte, du gâchis… enfin voyez le baratin habituel des coincés du sphincter, donneurs de leçon et désormais, spécialisés dans l’explication de texte !

Il n’empêche que le gars s’est offert le délire de sa vie. Bon, déà proprio d’une F40, il l’a confiée aux gars de chez Taisan (Un team Japonais qui coure en Drift, tourisme, GT…) qui justement, avait engagé la supercar italienne en JGTC en 1994. 

Mais comme notre heureux propriétaire voulait continuer d’utiliser sa F40 sur la route, elle est restée Street Legal, malgré ses couleurs de guerre ! Un délire juste inimaginable chez nous… à tous points de vue ! 

Pourtant mécaniquement, à part quelques modifs légères, rien n’a été touché. Par contre, niveau châssis, c’est désormais combinés et arceau. Les roues sont les Speedline du modèle course de 94, tout comme l’aileron et bien entendu, les phares sous plexi et la déco de la bête !

Voilà, le gars roule tranquille dans ls rues de Tokyo au volant d’un missile de Groupe 1 échappé du JGTC ! Ca doit valoir son pesant de cacahuètes, de passer au “sushi drive” avec un truc aussi débile ! Mais putain, qu’est ce qu’on aime ça…!

© BH Auction


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.