Quand la Datsun 240Z arrive sur le sol américain, elle se retrouve de suite engagée en SCCA aux mains de Bob Sharp, un pilote totalement dévoué à la cause Nissan et Datsun. Donc quand la 280 débarque en 75, c’est la même chose, elle enfile une tenu de combat et Bob Sharp fait alors appel à une des stars d’Hollywood de l’époque, Paul Newman…

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 1

Certaines caisses de compet’ marquent plus les esprits que d’autres… Bien sûr, il y d’abord leur palmarès et leurs collections de victoires qui les rendent mythiques, mais pas seulement… Leur dessin ou la livrée de leurs sponsors peut aussi leur donner une image particulière. Vous avez également leur caractère, quelques monstres se sont faits une réputation en étant justement indomptables et donc effrayants. Certains pilotes aussi ont contribué à faire entrer leur monture dans la légende. Parfois même un évènement particulier… souvent dramatique. 


'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 2

Bob Sharp va contribuer à l’image de la Z aux USA. Pilote amateur, au retour de l’armée, il se lance en course auto en SCCA (Sports Car Club of America, l’équivalent de notre FFSA) au volant d’une Austin Healey qui est aussi son daily ! Puis il passe sur Lotus Seven pendant 2 saisons. Pour gagner sa vie, Sharp était vendeur de voitures pour P. Bruck & Son à Greenwich, dans le Connecticut, un garage spécialisé dans les Rambler et les Datsun… et en 64, il propose à son patron d’engager une Fairlady 1500 Roadster en SCCA, l’occasion aussi de promouvoir la marque. Préparée par ses soins, il remporte quelques courses.

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 3

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 12

L’année suivante, tout juste âgé de 24 ans, il ouvre son propre garage et renforce son partenariat avec Nissan (et Datsun) qui accepte d’aider son écurie, le Bob Sharp Racing… qui devient ainsi la 1ère écurie semi-privée financée par un constructeur. Et il le leur rendra de la meilleure façon en courant exclusivement pour la marque et en leur apportant 6 titres pour Datsun en SCCA et en IMSA GTU Championship. En 72, Paul Newman, star d’Hollywood et passionné de course auto, rejoint l’écurie qui devient alors le Newman-Sharp Racing. En 75, Bob se casse le poignet dans un accident qui va le contraindre à arrêter de piloter. Il se consacre alors à la gestion de son écurie. 

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 13

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 14

Le team Newman-Sharp contribuera énormément du succès commercial des Datsun et Nissan sur le sol américain. 240Z, 260Z, 510, Fairlady, Bluebird… toutes iront frotter du pare-choc et remporter des courses dans leurs classes. Et quand la 280 débarque, elle aussi reçoit logiquement sa tenue de combat… 

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 15

C’est l’une d’entre elle qui défile sous vos yeux. Celle de la saison 79 qui a permis à Paul Newman de remporter la classe C Production en SCCA avec 7 victoires. Elle conserve son 6 en ligne de 2.8l atmo. Par contre, en IMSA, elle recevait un V8 4.5l biturbo qui dépassait les 700 ch, de quoi rempoter les titres GTU de 79 et 80 ainsi que la série GTO en 82 et 83. Mais ceci est une autre histoire…

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 16

'79 Datsun 280ZX - Quand Paul Newman remporte le titre ! 17

© Motor Car Classics