Partage

J’ai un dilemme et vous allez m’aider. V’là donc que débarque une 306 S16, un des derniers dinosaures de l’ère GTi (Déjà 25 ans quand même pour les premières S16 !). Surtout que celle là, elle est un peu spéciale, et représenterait même le Saint Graal de l’époque, puisqu’elle est habillée par Dimma. Mais voilà, une question subsiste… Phase 1 ou phase 2

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 1

Si je dois me fier aux quelques infos distillées sur la voiture, il s’agirait d’une Le Mans, une série limitée de 600 exemplaires (400 pour le France) commercialisés de novembre 93 jusqu’à juillet 94 pour commémorer la victoire de la 905 aux 24h. Elle embarquait le 4 pattes 2.0l 16s ACAV strictement d’origine (155 ch en 93, puis 150 à partir de 94) et misait plutôt sur des appendices esthétiques… Robe spécifique rouge Lucifer, quelques stickers, une sellerie cuir / Alcantara, une console centrale en imitation carbone (!), pas de clim, pas d’airbag, pas d’options et 2 – 3 bricoles histoire de la faire sortir du lot. jusqu’à là tout va bien.


Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 2

Sauf que sur les photos de la Dimma et dans les quelques specs données, on remarque une face avant de Ph2, une XU10J4RS (le 167 ch) en lieu et place du ACAV, mais accompagné de la boite 5, alors qu’il l’était de la boite 6. La sellerie tissu ainsi que les contre-porte de Ph2… et une peinture rouge Vallelunga !

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 3

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 4

Alors j’ai sorti la lumière bleue et j’ai regardé tout ça de plus près en essayant de faire fonctionner ma bonne vieille logique… A en dehors de quelques traces de substances corporelles qui n’ont pas réellement l’air comestibles (Oui, on a fait gouter à Alex, elle a l’habitude…), je me pose quelques questions ! 

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 5

Je trouve quand même que le gars s’est bien fait chier ! Même s’il a flanqué le kit Dimma, pourquoi aller s’emmerder à dépersonnaliser une Le Mans pour la transformer en banale S16, même en lui collant un XU10J4RS ? En y étant, pourquoi ne pas avoir rajouté la boite 6, si parfaitement étagée et réactive ? Puis le cuir / Alcantara, c’est quand même plus classe que le simple tissu… Ou alors si tu le dégages, c’est pour y coller des Recaro ! 

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 6

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 7

Il n’empêche que niveau châssis, la 306 qui a pris le large est posée sur du Bilstein B14 montée en coupelles D2 réglables en 3D. Le freinage vient d’une 206 RCC (la 206 CC Racing) avec son Mastervac, le maitre cylindre, les disques de 320mm à l’avant et des Black diamond à l’arrière et les étriers Brembo avec plaquettes Mintex devant et DS2500 derrière.

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 8

Enfin, avec des ailes aussi larges que les épaules de Dwayne Johnson, il fallait bien les remplir, et pas avec n’importe quoi… en l’occurence des OZ Superturismo WRC en 18′. 

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 9

Pour le reste, le doute subsiste, Le Mans, pas Le Mans… La vérité est ailleurs. En tout cas, c’est une vraie Dimma !

Peugeot 306 S16 - Fausse Le Mans ? Mais vraie Dimma ! 10

© Dimma Design


Partage