VW Golf Country – L’anti-stance dans la boue ! 2



Ici on vous dit souvent qu’une caisse, quelle qu’elle soit, cassera toujours des rétines avec un shoot au sol de circonstance (notez le placement de “stance” joli jeu de mots hein !), de belles jantes, et une ligne. Bon, eh bien ici c’est un peu l’exception qui confirme la règle. La Golf II Country c’est tout l’inverse, mais c’est tellement délire que c’est désirable. On vous dit tout !

Y’a un moment, dans les eighties, les gars se sont dits que n’importe quelle caisse pouvait avoir une version 4 roues motrices. C’était super cool pour les montagnards, z’étaient plus obligés de se traîner 6 mois de l’année dans des 4×4 ou des Pick-Up histoire de pouvoir rentrer s’occuper de bobonne le soir. Je caricature ?! Juste un peu. 

C’est donc à ce moment qu’on a vu apparaître plein de caisses en mode baroudeur. On pense direct à la Panda 4×4, l’AX 4×4 , et la Golf Syncro. Ah vous connaissiez pas la Syncro ? Ça tombe bien moi non plus. A l’origine, avant toutes les aides à la conduite qu’on connait, caser un arbre de transmission, et un pont sur une traction permettait de sécuriser un peu la conduite. C’est donc comme ça qu’est apparu la Syncro. Une Golf II avec un petit 1.8l de 90 ch, en 4 portes.

Mais c’est pas celle qui nous intéresse aujourd’hui. ‘Fin disons que je pouvais pas vous parler de la Country sans vous parler de sa génitrice vous m’suivez ? Bon c’est comme si je vous parlais de Rémi sans mentionner la subvention qu’on reçoit par la COTOREP ici… L’idée c’est de comprendre que ceci explique cela… Bref.

En 1991, un des ingés de chez VW a du dire à ses collègues, le jour de l’apéro pour le pot de départ de Markus (ouais, c’est le Michel d’outre-Rhin), “eh les gars ! La syncro, si on y collait un moulin de GTI, une rehausse, des plaques de protec’ et des pare-buffles, z’en pensez quoi ?!”. Bon après faut imaginer ça avec l’accent teuton hein. C’est comme ça qu’est née la Country. Un 1.8l de GTI bridé par un catalyseur sort 98 poneys fumants et envoie le tout aux roues avant qui peuvent léguer jusqu’à 50% de la puissance si le besoin d’adhérence se fait sentir. Le tout grâce à un mécanisme qui me prendrait un bon bout de temps à expliquer et dont vous n’avez d’ailleurs, strictement rien à branler.

Une boîte 5 permet à l’engin d’être aussi à l’aise sur routes que sur chemins, et le confort est à l’avenant, avec toute la gaieté des intérieurs allemands de l’époque (ironie quand tu nous tiens…). Si cette caisse vous botte, sachez qu’il vous faudra débourser aujourd’hui pas loin de 15 000€ pour un bel exemplaire, la youngtimerite et la rareté de la chose (moins de 8000 exemplaires) ayant fait bondir sa cote, l’exemplaire en photo passant les 20 000€. Mais en soit, c’est peut-être le prix pour une caisse vraiment sympa, marrante, et peu commune. Toujours est-il que j’aimerais bien y caser un VR6 et m’amuser dans les ch’mins… Faîtes vos jeux !

© Classic Youngtimer Consultancy



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires sur “VW Golf Country – L’anti-stance dans la boue !

  • Kader Lechat

    C’est une enclume comme la Rallye, la côte la rend d’autant moins intéressante.

    Ni performante en tt, ni sur route aussi utile qu’un 2008 en faite.

    Quand au Swap faut même pas y penser, la transmission supporte tout juste les 15 ch de plus d’une gti decatalysee.

    J’ai roulé un moment en PB (GTI 8S). J’ai vu la flambée des golf 2.

    Les seules versions que je trouve désirables ce serait la G60 oettinger ou la Limited. Mais aux tarifs actuels y des choix plus judicieux, même si on reste focalisé sur les Allemandes !