Cette Ford Shelby Cobra Concept, c’est le coup de foudre qui vous frappe au moment où vous ne vous y attendez pas. Vous discutez, vous buvez un coup, les choses se passent merveilleusement… et le temps de vous retourner, elle a déjà disparu dans la foule en laissant juste gravé un instant magique au fond de votre mémoire. On imaginait une vie, qu’on aura finalement vécue qu’un court instant !

Ah put*** j’me suis fait chialer tout seul avec cette intro ! On dirait pas comme ça, mais derrière cette carcasse indéboulonnable et immuable, se cache un coeur qui bat. Que voulez vous, j’suis trop sensible. D’autant plus quand je me remémore ce Ford Shelby Cobra Concept.


Déjà on peut se demander pourquoi ils ne l’ont pas fait ? En même temps, ils sont bizarres chez Ford. A la fin des 80’s et début 90’s, ils nous pondent des trucs un peu tordus, à se demander si tout le bureau de design interne n’est pas tombé en pleine dépression nerveuse. Y’a qu’à voir la Mustang qui n’est plus que l’ombre d’elle même… et la marque à l’ovale bleu peine a redorer son blason malgré son passé aussi riche que varié.

Mais voilà, le futur arrive, et avec lui l’an 2000 approche à grands pas… et c’est justement à ce moment là que chez Ford, on a décidé de remplacer le Prozac par ce nouveau médicament qui vient de faire son apparition, le Viagra ! Après un coup d’essai avec la GT90 en 95, les designers se lâchent et début 2000, les projets affluent. La nouvelle T-Bird en 2002, la GT qui va faire entrer la GT40 dans le 3ème millénaire et en 2004, les Ford Shelby Cobra Concept et Ford Shelby GR-1, visions modernes des Cobra et Daytona. 

Mais il faut croire que l’effet va s’estomper rapidement, car seule la GT aura droit à son modèle routier. Les 2 autres devront se contenter d’en rester au stade du concept car, au grand désarroi des aficionados qui, à travers elles, voyaient déjà revenir sur route et pourquoi sur circuits, les mythiques sportives Shelby. Il n’en sera rien… c’est gentil d’être venu et éteignez la lumière en sortant, merci !

Pourtant, la Ford Shelby Cobra Concept était bien née… Le châssis et les trains roulants étaient ceux de la GT, revus et corrigés pour accueillir un bloc en position centrale avant. Mais peut être que l’erreur de Ford fut de vouloir y greffer un V10, un 390ci (6.4l) full alu qui sortait sous le capot du roadster musclé pas moins de 645ch. Produire un moteur spécifique pour une seule voiture aurait pu s’avérer dramatique financièrement en cas d’échec commercial. Et plutôt que de basculer sur le V8 5.4l compressé de la GT, l’état major de Ford a préféré abandonner le projet… ainsi que son frère GR-1 qui usait des mêmes organes. 

Quand on voit la gueule de cette Cobra moderne, on ne peut que regretter que Ford ait fait machine arrière. Car la Cobra Concept réunissait tous les ingrédients qui avaient fait le succès de son illustre ainée. Un caisse violent, bestiale, compacte, musclée et légère au comportement viril et vif. En 62 ça faisait rêver… En 2004, ça effrayait. Même si Ford aurait pu probablement la rendre exploitable sans pour autant la rendre amorphe. 

Maintenant… quand on voit qu’actuellement certains constructeurs n’hésitent pas ressortir du passé des projets abandonnés, on se dit qu’une série limitée, à l’image justement du partenariat avec Superformance qui va donner naissance à la GR-1… Et si la Shelby Cobra Concept était la prochaine sur la liste ? Wait & see !

© Ford via signatures éventuelles


Pin It on Pinterest

Share This