Partage

Oulà ! En lisant le titre vous devez sûrement vous demander ce que E32 et cocktail frappé peuvent faire ensemble. Parce que dans un 740i, le cocktail vous le buvez pépouze à l’arrière en train de vous faire trimballer par votre chauffeur. Eh bien là, le cocktail c’est la caisse, et le frappé c’est Francisco, on vous les présente !

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 1

Pour ceux qui trempent un peu dans le monde BMW/Drift sur la région Lyonnaise, Francisco ne vous est sûrement pas inconnu. Vous avez pu le croiser sur un set de drift, ou entendu son nom en cherchant de la pièce pour votre allemande. Vous l’aurez vite compris, BMW et lui c’est une vrai love story. Ce qui est cool surtout, c’est quand on peut partager ça avec son père.


La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 2

On a donc pas hyper bien compris si c’est sa caisse ou celle de son père, mais l’important n’est pas là.  Déjà ,de la E32 on en croise pas tous les jours. C’est de la BM de collec’ maintenant, et elles coulent des jours plutôt ennuyeux au fin fond d’un garage. Pour rappel, la série 7 E32 a été diffusée de 1987 à 1994. Vaisseau amiral de BMW, la ‘7 se doit de conjuguer plaisir et confort pour emmener ses passagers à destination. Pour ce faire, on retrouve du bon gros moulin, allant du 6 en ligne au V12, en passant par des V8.

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 3

Vous nous direz, une caisse comme ça s’apprécie aujourd’hui en boitoto, coude à la portière, bercé  par le ronronnement du moulin. Oui c’est sur que ça peut s’apprécier comme ça. Sinon la Cisco Touch c’est pas mal non plus. Née 730i V8 en manuelle, Francisco décide d’y carrer un V8 un peu plus gros. Un 4.0l M60B40 qui sort pas moins de 286 bourrins. Ah c’est sur, elle marche déjà un peu mieux ! Mais ça ne s’arrête pas là. BMW ne proposait pas le 740i en boîte manuelle. Ça tombe bien, celle du 730i peut encaisser, et on se retrouve donc avec une caisse inédite, un 740i E32 boîte manuelle. 

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 4

On se retrouve un peu avec une caisse à la frontière entre sportivité et confort. D’ailleurs, quid de la sportivité ? Ben ouais, une ‘7, même avec un gros V8 BVM ça reste une ‘7, ça roule dans tous les sens à la moindre sollicitation. Du coup, Cisco lui pose des ressorts Eibach (-40mm) courts histoire de baisser un peu le centre de gravité. Ajoutons à cela un autobloc en 3:45 issu d’une 535i E34, une admission et une ligne décata avec silencieux Remus d’époque, et vous obtenez un véritable monstre. Le tout posé sur 4 AC Schnitzer en 18. Rien que comme ça on se trouve avec une caisse complètement barrée. Et c’est pas fini…

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 5

Dehors c’est le festival. Trop civilisée la ’32 ? Cisco et son père récupèrent des éléments d’une E32 Zender à deux pas de chez eux, en train de finir sa vie dans la casse du coin. Notamment ce qui fait pour moi la personnalité de cette caisse, les paupières de phares. D’aucuns se seraient dit que mal intégrés ça aurait pu dériver sur du tuning de mauvais goût, mais là… C’est de toute beauté ! Ça change le regard de la ‘7, on a pas l’impression d’avoir la même voiture. Du détail qu’on vous dit !

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 6

En cherchant on retrouve aussi des prises d’air 4.0l, des feux et antibrouillards jaunes, clignos blancs, des feux US à l’arrière et clignos fumés. Encore et encore ces petits détails qui changent tout ! L’ensemble étant sublimé par le gris d’origine, c’est sobre et ça claque. Et le dedans ? C’est au moins du même niveau que tout le reste. On sent que Francisco a cherché l’amélioration constante. On attaque déjà avec des sièges avant de série 7 E38 électriques, on enfonce le clou avec la modification de la console centrale surpiquée pour accueillir le levier de la boîte manuelle, on tartine avec le volant MTech 2 et on prend le dessert avec une banquette arrière électrique de 750il E32 (version longue). 

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 7

Ah le moins qu’on puisse dire c’est qu’on y est bien dans cette série 7, votre fidèle serviteur ainsi que son acolyte à l’objectif toujours prêt à dégainer – Jérémie alias JJR Photography – ont testé ! Ce qui est frappant c’est le contraste entre la sportivité et le confort pullman, sacré cocktail ! Le tout emmené par notre doux dingue du jour. ‘Parait même que cette E32 est bien connue des lyonnais, surtout ceux qui traînent du côté du rond point de Saint-Ex’ !

La BMW 740i E32 de Francisco - Cocktail Frappé ! 8

Elle y a laissé pas mal de gomme. Car oui, on pourrait croire que Cisco ménage sa 7, mais non, il y tape sévèrement dans le fond du compte tour afin qu’elle puisse exprimer son caractère en profondeur. Comme quoi… Merci à lui et à Jérémie pour ses photos toujours au top, vous risquez de recroiser cette bande dans l’année mais chut, c’est un secret (‘paraît même que la 7 attend un kit complet Zender…) ! Enfin Cisco tient à remercier son Papa a qui appartient la ’32 (ah ben au final on a compris !) !

© JJR Photography pour DLEDMV


Partage