Partage

Vous vous rappelez en 99 quand Nissan présentait au salon de new York le 240Z concept ? Ouais, on l’a tous oubliée celle là… mais le challenge était élevé pour celle qui allait s’appeler Nissan 350Z et ainsi reprendre le flambeau de la famille Z ! Et tout ceci sans s’imaginer que 20 ans plus tard, Joan allait débarquer avec sa version… qui raye le bitume !

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 1

Bon, d’origine la Nissan 350Z, c’est quand même un truc bien bandant ! A part pour les éternels frustrés de la life, ceux qui ont toujours mieux et ceux qui ne vivent qu’à travers le regard des autres, mais sinon, la 350Z reste une vraie sportive. Un châssis efficace mais qui sait se montrer joueur et vivant sans être dangereux… Un V6 atmo qui combine souplesse et caractère à l’approche de la zone rouge. Une gueule qui a su passer les années sans prendre trop de rides. 


Toi qui lis, tu auras donc compris qu’avec la Nissan 350Z, t’en as pour ton argent ! Même un peu plus parce qu’en ce moment, le coupé nippon est dans le creux de la côte… Et ça tombe bien puisqu’en parallèle, avec la monnaie, tu pourras t’offrir quasiment c’que tu veux pour rendre ton coupé nippon plus racé, classe, stance… enfin q’que tu veux puisque le choix est pléthorique pour le 350Z. 

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 2

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 3

En tout cas, Joan n’a pas hésité longtemps. Il s’est offert un Nissan 350Z de 2003, avec sous le capot, le V6 VQ35DE et ses 280 ch (Si, si, ça passe !) sur les roues arrière. Mais comme Joan aime bien jouer du pied droit et mener la danse en dédicaçant la route de larges signatures noires, il a préparé son coupé en mode Drift.

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 4

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 5

Du coup, il a shooté son PEL chez Part Shop Max en sélectionnant un kit grand angle et des combinés filetés. La caisse est shootée au sol et le train avant gagne de l’angle pour pouvoir se la jouer trajo’ par la fenêtre ! En y étant, il est tombé sur un jeu de Work Equip 05 en 10,5 x 18′ ET -8 devant et -9 derrière. Les roues nécessitaient un remise en état… Joan s’en est chargé. 

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 6

Au niveau esthétique, une lame Veilside est venue terminer le tableau… et c’est largement suffisant car le coupé affiche un dessin qui se suffit à lui même en traversant les années sans prendre trop de rides. Sachant que sur des caisses comme le 350Z, la frontières entre le “en faire plus” et le “en faire trop” est souvent très étroite. Quoiqu’il en soit, Joan a su jouer à l’équilibriste, et les superbes clichés de Joan, Jonathan et de Jerome sont là pour le prouver !

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 7

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 8

Dans l’habitacle, le traitement est plus sobre… Enfin, ça c’est ce que dit Joan, parce que le taff est quand même bien là. Vidage complet, siège baquet Sparco pour le pilote et volant Nardi. Juste ce qu’il faut pour pouvoir envoyer de la glisse sans se retrouver secoué comme un pantin !

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 9

Enfin tout ça c’est bien, mais avec un peu plus de gaz, ça n’fait pas de mal. Du coup, Joan a laissé aspirer le V6 à travers une admission K&N et expirer par le biais d’une ligne inox complète. Un Plenum Spacer est venu rajouter quelques watts. Un radiateur d’eau Mishimoto vient assurer le refroidissement du gazier et au niveau de la transmission, Joan peut désormais compter sur un volant moteur et un embrayage Spec Stage 1. 

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 10

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 11

Ainsi armé, Joan passe en mode soudage dès que l’occasion se présente. Son coupé n’en demande pas plus pour se transformer en valseuse et se déhancher au rythme de la pédale de droite. Surtout que Joan, il a le pied droit plus lourd que le gauche ! Et si vous voulez, vous pourrez suivre les évolutions de sa Nissan sur son compte Insta

Joan's Nissan 350Z : Bouge ton cul ! 12

© pires.j.photographieJerome Goudal – 


Partage