Duesenberg… Bon dieu mais quoi qu’est-ce ?! C’est un peu la question que je me suis posée en me penchant sur cette caisse. Eh ouais, c’est comme ça, des fois on aime bien sortir un peu de notre zone de confort, et aller un peu chercher a étoffer notre culture auto, mais surtout la votre ! Parce que LA star d’avant guerre c’était elle ! On souffle sur la poussière pour découvrir son histoire… Père Motor c’est à toi !

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 1

Alors autant vous le redire, je n’avais jamais entendu parler de Duesenberg avant d’écrire cet article. J’imagine d’ailleurs que vous même, mis a part quelques uns abreuvés au sans-plomb matin, midi et soir, découvrent aussi cette marque. On va du coup découvrir ça ensemble, et surtout on va éviter que ça ne devienne trop chiant…


Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 2

Duesenberg a la base c’est deux frangins teutons fraîchement arrivés aux US à la fin du 19 ème. Petits déjà, Fred et August réparent des vélos, jusqu’au moment où ils commencent à toucher à des moulins. De fil en aiguille ils conçoivent et fabriquent des caisses sous différentes marques qu’ils créent, puis sous leur nom, Duesenberg en 1913.

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 3

L’idée c’est de concevoir des caisses de course, et ça marche plutôt pas mal puisque les Duesenberg s’illustrent 4 fois en remportant Indy et aussi d’autres championnats comme le Grand Prix de France dans les années 1920 (je précise hein, parce que bientôt on pourra confondre !). Malgré tout, les frangins manquent un peu de pognon et leur marque est rachetée en 1926 dans le but de devenir le segment grand luxe du groupe Auburn.

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 4

C’est chose faite quand en 1929, la Duesberg Model J est présentée au salon de New-York. Comme sur les caisses luxueuses de l’époque, vous achetiez un châssis et vous pouviez le faire habiller par les grand carrossiers, sur le même principe que les Cadillac V16. Mais attardons nous un peu sur ce châssis. On retrouvait en premier lieu un moulin  8 cylindres en ligne (ouais déjà un 6 c’est gros, alors imaginez…) 6.2 L 32 Soupapes et 2 arbres à cames en tête d’origine Lycoming. Lycoming ?! Fabriquant de moulins pour les avions, et encore aujourd’hui l’un des meilleurs motoristes pour tout ce qui vole.

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 5

Autrement dit, cette caisse avait un foutu moteur d’avion. Et cette fois c’est pas un swap. Vous aviez le choix, avec (modèle SJ) ou sans compresseur(modèle J), donc de 265 a 320 bourrins. Le tout vous permettait de croiser a plus de 160 voire quasiment 200 pour la SJ. Pas mal hein ?! Surtout que toute la patate passait par une boîte 3 non synchronisée… Ça devait y aller du double débrayage !

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 6

Bref, pour le prix de deux maisons, vous pouviez rouler dans ce qui se faisait de plus rapide et raffiné, et vous la péter face aux Bugatti, Rolls, Bentley et autres Hispano Suiza. D’ailleurs, la Dame d’aujourd’hui c’est un modèle J, dont le châssis à été habillé par le carrossier ‘ricain Rollston. Elle devient donc une Torpedo Rollston Berline, le seul exemplaire jamais produit.

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 7

Bon alors autant vous dire que cette caisse à appartenu au gratin du gratin de l’époque, et même tout au long de sa vie. En même temps elle le mérite, sans déconner regardez la ! Une putain de caisse de folie avec un putain de moteur d’avion de quasiment 300 bourrins, et le tout en 1932 ! On aurait pu vous en dire beaucoup plus, mais en un seul article d’une vous auriez trouvé ça chiant, et de deux qui sait, on aura peut être une autre Duesenberg dont Père Motor voudra vous causer…

Duesenberg Model J 1932 - L'avion de chasse ! 8

© Motorious.com