Finalement, tout les oppose. L’une à un 4 cylindre, l’autre un Flat 6 refroidi par air. L’une à le moteur à l’avant pendant que l’autre l’a dans son sac à dos. L’une à une ligne carré avec pop up et l’autre est une grenouille rondouillarde aux courbes musclées. Pourtant, les deux embarquent une bricole qui leur souffle dans l’bazar et qui les rend tellement proches… un turbo !

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 1

La 930 turbo est aussi plus vieille puisqu’elle a vu le jour en 1975 ! La 944 est plus récente, plus moderne aussi… et affiche 10 ans de moins. Conflit de générations en perspective… et d’idéologies dictées par les préjugés, tout ça à cause du positionnement d’un moteur !


Autant être clair, chez Porsche, la reine, c’est la 911. La 944 aura beau être plus efficace, plus performante, plus amusante ou plus exploitable, elle n’est pas une 911, elle sera donc condamnée avant d’être jugée… et pourtant !

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 2

La 930 accuse 300 ch pour 1300 kg. Son turbo est du genre ON – OFF avec un temps de réaction qui n’avait pas encore l’ADSL ! La charge débarquait subitement et en masse, avec un décalage horaire pour venir vérifier le grip des gommards arrière… sur le sec ! Ca n’enlevait en rien l’efficacité de la bête… fallait juste la respecter et comprendre le mode d’emploi, tout en sachant anticiper les réactions d’un cul qui pouvait déborder quand il le voulait. Notions de pilotage et réflexes aiguisés !

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 3

De son côté la 944 proposait une architecture plus conventionnelle… Moteur avant et boite arrière, dite Transaxle. Son gros 4 cylindres de 2.5 l turbalisé soufflait la charge de 250 ch pour 1350 kg… 50 ch de moins pour 50 kg de plus, ça change les choses… en ligne droite, à l’avantage de la 911 ! Mais sur un tour de circuit, les rôles s’inversent et la 944 fait parler sa jeunesse et ses 10 ans de conception d’écart… notamment sa répartition des masses, 35/65 pour la 911, 50/50 pour la 944.

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 4

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 5

A l’arrivée, les chronos parlent d’eux mêmes… Sur un tour d’Hockeneim, c’est 1’21″70 pour Sa majesté et 1’20″80 pour le coupé à moteur avant. Et c’est pareil à Willow Springs avec 1’43″00 pour la 930 contre 1’41″00 pour la 944…

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 6

Porsche 930 Turbo vs 944 Turbo... Préjugés ! 7

Tout ça pour quoi ? Pour foutre le bordel ? Pour dire que la 930 n’est pas bonne et que la 944 Turbo c’est le top ? Ce serait mal connaitre l’esprit DLEDMV ! Non, tout ça pour encore une fois, expliquer que finalement, au delà des clichés, des fiches techniques, des performances pures ou même des chronos, l’essentiel n’est pas l’image qu’on peut se faire d’une bagnole, mais surtout de se dire que chaque caisse répond et correspond à des attentes… Certains préfèreront 100 fois l’aura de la 930 pendant que d’autres sauront apprécier l’efficacité discrète de la 944. Et qu’à un moment, y’a que les teubê qui ne savent que dénigrer… Car comme le disait le sage Franciscar Del Piston :  “On n’a pas les mêmes bagnoles, mais on a la même passion !”. Amen !

© Kevin Di Ossi