Chez nous, le tuning est devenu un mot péjoratif… En même temps, quand on voit le saccage qui a été fait dans les 90’s et les années 2000. Ah si, à l’époque, croiser une voiture tuning nécessitait de se plonger nu dans un bain d’eau bénite afin de se purifier ! Pourtant, en Hollande, on continue de l’afficher. En tout cas chez Dreamworks Cartuning, on n’en a pas honte… en même temps quand vous allez voir le level de la BMW 328i E21 qui débarque, vous allez comprendre pourquoi !

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 1

La BMW E21, c’est un parfait compromis pour rouler en young’ au quotidien. Sérieuse, fiable, robuste, légère, elle peut avoir juste ce qu’il faut sous le capot pour lui remuer la tôle sans se trainer la rondelle dans la circulation moderne mazoutée et hybridisée. Rouler différent histoire de sortir du troupeau tellement impersonnel !


Chez Dreamworks Cartuning, on en a fait une spécialité… même si il faut reconnaitre qu’ils ont trouvé une recette qu’ils répètent sur les E21 qui passent par leurs ateliers. M’enfin, rassurez vous, la recette est excellente !

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 2

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 3

La caisse, celle d’une 323i de 78, est refaite de A à Z et lissée. Une lèvre de spoiler vient prendre place à l’avant pendant que l’arrière est équipé d’un aileron de type Ducktail (mais gros canard hein !). Faux rouge, phares et cligno fumés, voilà qui vient se fondre avec la robe métallisée grise mélangée avec du bleu perle, ornée ensuite d’une sobre déco Warsteiner ressortie des courses de Touring Car des années 70. Les ailes sont subtilement tirées tout en gardant leur style d’origine. Une fois remontée, elles reçoivent des coilovers AP, un freinage de BMW E24 et des BBS RS 3 parties en 9,5 et 11,5 x 16′ chromées et avec le centre couleur carrosserie.

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 4

L’habitacle est vidé et rigidifié avec un arceau Wiechers en alu poli. Le mode racing se prolonge avec les baquets Sparco et le volant tulipé OMP. L’équipe de Dreamworks Cartuning n’a conservé que l’essentiel… car une fois encore, le plus méchant se cache sous le capot !

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 11

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 12

Le 6 en ligne M20 B23 est revu de fond en comble pour afficher désormais 2.8 l de cylindrée. Il inspire par des ITB KMS et expire à travers un collecteur “spaghetti” et une ligne sur mesure. Ca doit hurler sa mère ! La culasse est revue et accompagnée d’arbres à cames plus méchants. Il envoie plus de 230 ch sur les roues arrière via une boite 5 manu et un différentiel.

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 13

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 14

Je ne pense pas abuser en disant que cette BMW E21 fait partie du top 5 de toutes celles dont on vous a parlé sur DLEDMV. Le résultat est bestial, violent sans oublier une qualité de travail et de finition faisant de Dreamworks Cartuning l’un des meilleurs de la discipline… et à mon avis, on n’a pas fini de les croiser !

BMW 328i E21... Perfection signée Dreamworks Cartuning ! 15

@ Dreamworks Cartuning