Aston Martin. Luxe, opulence, gros moulins, champagne et clavecin. C’est un peu les qualificatifs/clichés – entre bien d’autres – de la marque de Gaydon. Habituées du site, on vous a épluché déjà pas mal de modèles. Sauf la DB7 ! V’la donc celle d’Hedi, qui est en plus la première Aston qui pose ses roues en exclu chez DLEDMV !

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 1

Alors les gars comme on parle d’anglaise, l’idée c’est de vous caler bien confortablement, d’aller vous chercher un verre de Whisky, et de poser une petite musique d’ambiance. Ça y est ? On peut commencer. C’est d’abord Père Motor qui ouvre le bal pour nous parler brièvement de la DB7. C’est un peu LA caisse qui a permis de sauver Aston dans les années 90.


L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 2

Née lorsque Ford est devenu l’actionnaire majoritaire de la marque, elle héritait de la même plate-forme que la Jaguar XK8 (oui, Ford était aussi propriétaire de Jaguar) et des moulins qu’on retrouvait sous les XJ. On y trouvait d’abord un 6 en ligne 3.2 compressé de 335 cv, accouplé à une boîte manuelle ou automatique.

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 3

En 1999 déboule la V12 Vantage qui, comme son nom l’indique, reçoit un Védouze de 6.0L et 420 cv made by Cosworth. Accouplé au choix avec une boite auto 5 ou manuelle 6, l’affaire permettait de croiser très près des 300 km/h dans un écrin de confort. Oui les gars, cette Aston c’est une vraie GT, oublions le sport et place au cruising !

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 4

Et celle d’aujourd’hui ?! C’est un V12 ! Une Vantage donc de 1999 qui s’avère être la 60ème sortie de la chaîne. Mais une DB7 un peu spéciale car son proprio c’est Hedi, plus connu sur Youtube pour sa chaîne Smells Like Gasoline. On vous invite à y faire un tour pour suivre dans le détail le périple de la DB7, car oui, cette caisse a une sacrée histoire.

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 5

Comme Hedi aime bien la mécanique – et qu’il arrive a en parler sans que ce soit chiant, chapeau – il cherche des caisses en pannes (donc moins chères à l’achat). Il trouve cette DB7 immatriculée en Suisse avec un moulin HS. En effet la caisse stockée longtemps et redémarrée à la va-vite s’est retrouvée avec les coussinets collés aux vilebrequin, donc ils tournaient dans les bielles… ‘Va beaucoup moins bien marcher maintenant !

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 6

Laissée sans son berceau avant, Hedi s’attaque donc a démonter le V12 d’origine. Notons que ça doit être l’un des seuls proprios d’Aston Martin qui – en plus de faire l’entretien de sa caisse – a carrément tombé et ouvert son V12 ! Les événements avançant, il part en Grande-Bretagne chercher un autre V12 tournant, et le met dans la caisse. Accouplé a sa boite manuelle 6, config relativement rare pour être soulignée, la voiture fait aujourd’hui son bonheur… Et le notre !

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 7

Parée d’une magnifique couleur verte Almond Green et d’un intérieur bi-ton vert/beige, elle correspond en tous points au modèle qui a été présenté au salon de Genève. Cette caisse pour Hedi c’est la plus belle jamais produite. Et bordel c’est vrai que la fluidité de la ligne, la face avant et le bossage du capot font tourner les têtes. Malgré ses 20 ans, la ligne reste actuelle.

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 8

C’est aussi une revanche pour Hedi qui, il y a quelques années, avait eu une mauvaise expérience avec une version 6 en ligne, plus belle à son gout que la Vantage. Dans les projets, notre petrolhead compte finir de fiabiliser la voiture qui présente quelques soucis de refroidissement et de boîte, ainsi que peaufiner la carrosserie. Et surtout profiter de sa caisse non ?

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 9

Hedi tient a remercier le mandataire qui a géré la vente et qui l’a accompagné pour le dédouannement, Félicien pour la carte grise, Christophe pour l’assistance lors de la dépose/repose du moulin, et sa copine qui le supporte avec toutes ses caisses. Nous on le remercie pour le bon moment passé ensemble ainsi que pour les vocalises du V12 – on a pris notre shoot – et on se retrouvera pourquoi pas avec notre super Jay autour d’une autre folie qu’Hedi sauvera sur sa chaîne !

L'Aston Martin DB7 d'Hedi - Champagne, petits fours et clef de 13... 16

© JJR pour DLEDMV