Vous avez remarqué, chez nous, tout est interdit. Rabaisser, changer des jantes, mettre une ligne, passer à l’éthanol… c’est passible d’une peine qui vous obligerait à lire Auto Plus pendant perpet’ ! Et à chaque article, on se coltine la question existentielle : “Et on fait comment pour l’homologation ?” ou “C’est homologué ça ?”. A croire que les gars n’ont toujours pas compris ! Alors on va leur répondre…

Et on fait comment pour l'homologation ?! 1

Si on prend les textes de loi, la réponse est d’une simplicité enfantine : “Toute modification importante sur votre véhicule doit être déclarée dans le mois qui suit les transformations du véhicule sous peine d’amende. Les modifications les plus courantes peuvent être un changement de carrosserie, une modification du nombre de l’assise du véhicule ou le changement de l’énergie du véhicule” ou encore : “Si vous modifiez (ou faites modifier) votre véhicule et que cela entraîne un changement des caractéristiques techniques inscrites sur la carte grise, vous devrez la faire modifier. C’est le cas par exemple si vous transformez un véhicule utilitaire en véhicule particulier ou faites débrider votre moto (après avoir atteint 2 ans d’expérience avec votre permis A obtenu avant vos 24 ans). Vous devez notamment faire une déclaration si vous effectuez une modification affectant les caractéristiques suivantes de la notice descriptive : puissance, poids et dimensions, essieux, freinage, organes de manœuvre, de direction et de visibilité, énergie, émissions polluantes et nuisances (bruit)…”


Les maitres du temple s’appellent “contrôle de police”, “contrôle technique” et expertise en cas d’accident. Car si tu sors des préconisations stipulées par le constructeurs lors de l’homologation du véhicule, tous sauront te le faire savoir… soit en te rackettant, soit en te “contre visitant”, soit en refusant de prendre en charge un sinistre, donc en te fistant !

Et on fait comment pour l'homologation ?! 2

Donc si on continue de s’en tenir à la loi, la seule et unique façon de rouler bourré homologué, c’est de déclarer les modifs réalisées aussi simplement et facilement que de faire modifier l’adresse de sa carte grise en ligne ! Sauf que là, on est dans le milieu de la science fiction. Car pour homologuer ta caisse droppée, swappée, shootée, turbalisée, jantée, préparée, topchopée, customisée… ou tout autre chose finissant par ée, il faut avoir l’accord de la tout puissante DREAL : Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (Qui a remplacé la DRIRE qui avait déjà remplacé les Mines !).

Et on fait comment pour l'homologation ?! 3

La DREAL va se charger de la RTI… Réception à Titre Isolé, qui va concerner à présenter le véhicule pour que soit vérifiées que toutes les modifs sont faites dans les règles de l’art et qu’elles n’engendrent pas de risque. Donc à partir de là, tu te mets sous Prozac, tu joues au Loto et éventuellement, tu te payes un voyage à Lourdes car, statistiquement, un nouveau miracle devrait se produire dans les années à venir !  Bref, obtenir une homologation à titre isolée reviendrait à gagner un parcours de Ninja Warrior, les yeux bandés et les mains attachées dans le dos !

Et on fait comment pour l'homologation ?! 4

Bon, la bonne nouvelle, c’est que de base, d’origine, une voiture possède déjà une carte grise (Je ferais abstraction des exceptions dans certains quartiers marseillais !), lui donnant l’autorisation de se déplacer à peu près partout où elle peut. Après, ben tu peux modifier sans le déclarer, même si ça fera alors de toi un outlaw…!

Et on fait comment pour l'homologation ?! 5

Mais vous avez remarqué, même si on nous casse les balls avec l’homologation, et ce, depuis la nuit des temps, ça n’a jamais empêché de voir rouler des caisses modifiées, assurées et avec le contrôle technique. On le sait mais on le fait quand même, et malgré quelques histoires, ça passe.

Du coup, à chaque fois que j’ai croise un gros projet, j’en cause avec le outlaw qui en tourne le volant. Et à force, je me suis rendu compte qu’en fait, même modifiée, même swappée, même posée sur air, il y a juste quelques règles à respecter pour éviter les mauvaises surprises.

Et on fait comment pour l'homologation ?! 6

Attention, qu’on soit d’accord, cela ne remplacera jamais l’homologation et ne rendra pas votre voiture légale. Mais ça prouve que malgré tout, en évitant d’être con, on peut s’éviter un grand nombre de soucis.

Et on fait comment pour l'homologation ?! 7

D’abord faut le taff soit clean… Ca peut paraitre bizarre de dire ça, mais c’est clair que plus c’est clean, et bien fait, mieux ça passe. Le manouch’ style, avec les colliers de jardinage, les durites en tuyau d’arrosage, les boulons de chez Casto, la cloison en contre-plaqué… enfin autant en faire moins, mais le faire bien.

Et on fait comment pour l'homologation ?! 8

Ensuite, il faut parler, expliquer, discuter. J’ai croisé des caisses swappées, non homologuées, qui ont connu des sinistres pris en charge par les assurances après expertise… Les proprios en avaient informé les assureurs et les garages où la voiture avait été mise à dispo pour l’expertise. C’est pareil quand tu te fais contrôler ou quand tu vas prendre rendez vous pour ton contrôle technique : “Ma caisse est posée sur air, vous acceptez de la passer ou pas ?”

Et on fait comment pour l'homologation ?! 9

Alors bien sûr, vous aurez toujours les gros teubés réfractaires, qui vont vous faire chier pour rien. J’ai été retoqué en contre visite à un CT pour des pneus neufs en 205/45/17 au lieu des 205/50/17 préconisés, mais j’ai vu passer des CRX vidés, arceautés et préparés… Le gars était intransigeant sur la sécurité, freins, amortos… mais s’il y avait marqué Bilstein, Brembo, Koni ou AR Racing, il partait du principe que ça ne faisait qu’améliorer.

Et on fait comment pour l'homologation ?! 10

Ce que je veux surtout dire par là, c’est que souvent, les gars qui taffent dans le milieu de la bagnoles aiment la bagnole. Faut juste prendre le temps de discuter un peu. Certains seront réfractaires, tant pis, passez votre chemin, allez chez son voisin. Finalement, la seule et unique règle, c’est d’arrêter d’être con… mais ça, c’est pas gagné !

Et on fait comment pour l'homologation ?! 11

© Signatures éventuelles