En regardant ce Ford 32 jaune, passé à la sauce Street Rod, avec son V8 étincelant dévoilé à tous les regards indiscrets, vous aussi vous avez dû vous faire la même réflexion. “Tiens, v’là que le hot rod de John Milner pose enfin ses roues sur DLEDMV”. Le mythique 5 fenêtres prêt à limer l’asphalte sur le strip de Modesto…

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 1

Eh bien non ! Même s’il lui ressemble énormément, le Ford 32 de John Milner avait conservé ses ailes arrière et ses roues chromées n’avaient pas d’enjo’. Mais pour le reste, l’illusion est parfaite. Un Ford 32 5 windows qui laisse admirer son V8 chromé.


Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 2

En l’occurence un 460 ci (7,5 l) alors que Milner se contentait d’un 327 ci (5,3 l). Sur celui qui défile devant vos yeux, il est gavé par un admission Ebelbrock Performer accompagné d’un carbu Holley 4 corps ! Le genre de bestiaux qui te suce un galon à chaque coup de gaz… La boite compte 4 vitesses manuelles.

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 3

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 4

La caisse acier (Et non pas une réplique en fibre) est posée sur un châssis poutre. Les liaisons sont revues avec amortos et lames de ressort à l’avant pendant qu’à l’arrière, on retrouve des coilovers. Bon, n’allez pas vous imaginer partir à la chasse au time attack. Son truc, c’est le cruising et éventuellement le soudage pour aller chauffer le 400 m.

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 5

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 6

Le jaune canari de dehors tranche avec la sobriété de dedans ! Quoique, la planche de bord, parsemée de compteurs, garde la couleur de la caisse. Pour le reste, c’est black is black ! Velours, moquette, panneaux de portes en cuir… et notez les vitres élec. Histoire de montrer que la bestiole sous le capot (Enfin, on fait comme si il y en avait un !) est loin d’être endormie, on remarquera le levier et le pommeau Hurst.

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 7

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 8

Alors même si ce n’est pas le Ford 32 d’American Graffiti, celui qui a fait rêver une génération entière de garçons, je pense que John Milner aurait bien aimé avoir ce modèle entre les mains. Nul doute qu’il aurait eu bien moins de mal à foutre une bonne grosse poutre à Bob Falfa et à sa Chevy 55.

Ford 32 Street Rod... Une nuit en Californie ! 9

© Mecum