Les ricains ont la Mustang, les européens ont la Capri et les japonais la Toyota Celica TA22. Trois visions différentes de ce que l’Amérique a fait de mieux au cours des 40 dernières années après le hamburger, la Muscle Car !Celle qui nous arrive aujourd’hui est le projet d’Aurélien, et elle est restaurée au poil de uc’, avec juste ce qu’il faut de modifs…

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 1

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 2

Je vous vois venir, par définition une Jap’ ce n’est pas une muscle car, et une muscle car n’est pas Jap’. Certes. Mais détrompez vous ! Quoi de mieux pour dessiner une sportive que d’aller puiser l’inspiration dans ce qui se faisait de mieux pour l’époque ? C’est pour cela qu’on retrouve des airs de Camaro de 1969 sur cette TA22, des ressemblances avec la Mustang Fastback sur la Celica TA28.


Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 3

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 4

Il n’empêche que la Celica de première génération est l’une des voitures qui commence à marquer la transition stylistique de l’industrie automobile japonaise. D’abord « copiées » sur les Américaines, les designers ont su rajouter un petit quelque chose de personnel à chaque évolution du design. Progressant tout doucement vers ce qui fait aujourd’hui l’essence d’une vraie Japonaise.

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 5

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 6

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 7

Les ingénieurs de chez Toyota n’ont pas collé de gros V8 sous le capot, pour des raisons économiques, (sans déc ?), et surtout, à cause du choc pétrolier de 1973. Pourtant il y avait bien un V8 dans la banque de pièces Toyota. Un 3.4L tout alu conçu en collaboration avec Yamaha, surnommé le « Toyota Hemi » (toujours la même inspiration !), mais il était réservé à la limousine Century.

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 8

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 9

Mais ce n’était pas la philosophie de ce petit coupé. Cette Celica se devait d’être maniable, amusante, et légère. Et le pari est réussi ! Malgré une puissance de 105 ch qui peut nous paraître faible aujourd’hui, la Celica à tous les attraits d’une voiture de sport, et la propulsion la rend joueuse à souhait. Elle fit d’ailleurs ses débuts en rallye en 1972 avec Ove Andersson à son volant. Mais il faudra attendre l’année 1988 et la Celica ST165 pour que Toy commence à gagner des titres, mais ça c’est une autre histoire !

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 10

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 11

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 12

Notre belle du jour est une 1600 ST de 1973. Aurélien la possède depuis 4 ans et lui a donné un bon coup de jeune, bien qu’elle soit quasiment neuve du haut de ses 75 000 kilomètres ! La peinture est neuve et arbore des bandes blanches sur le capot et les portières (ah vous aviez vu aussi ? Bon…) Elle est posée sur 4 jantes Work Equip 01 montées en 205×50/15. Coté perf’, juste une ligne inox avec un silencieux Devil (à l’ancienne !). A l’intérieur, les fesses sont confortablement installées dans une superbe sellerie cuir et les pognes profitent du volant bois d’origine.

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 13

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 14

Aurélien n’en est pas à son coup d’essaie puisqu’en tant que bricoleur fou, il a fabriqué une caisse de bières motorisée avec des roues de Kart et un moulin de Dirt. On trouvera surement l’occasion de vous en reparler. Quant aux photos, je me dois de remercier Lapinou Pixx qui nous a gracieusement fait passer ce superbe shooting, d’ailleurs je pense que vous reverrez bientôt ses photos. Stay tuned !

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 15

Toyota Celica TA22 - Muscle Car Japonaise ! 16