Dans le genre bestial d’origine, on fait difficilement mieux qu’une Corvette Stingray Grand Sport de 63 et chez Mongoose, on s’en est fait une spécialité… Mais pour la route ! Et éventuellement, si ça ne suffit pas, ils peuvent même y rajouter… c’que vous voulez en fait !

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 1

C’est en 62 qu’est né le programme Grand Sport appelé « The Lightweight » afin de développer une version allégée et énervée de la nouvelle Corvette Stingray qui devra débarquer l’année suivante. L’idée allait venir de Zora Arkus Duntov, l’ingénieur considéré comme le « papa » de la Corvette. C’est également lui qui, dès 1959, allait proposer de passer le V8 en position centrale arrière. Il aura fallu attendre 60 ans pour que GM finisse par adopter cette architecture pas si nouvelle que cela.


Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 2

L’objectif était d’aller tacler Ford et les Shelby Cobra en assemblant 125 Corvette Grand Sport pour décrocher l’homologation en Grand Touring. Seulement voilà, Duntov a élaboré son plan sans en informer sa direction qui, lorsqu’elle l’apprend, décide de tout interrompre. Du coup, seulement 5 voitures ont pu voir le jour, 2 sont des roadsters et les 3 autres sont des coupés. Elles vont être engagées en SCCA et confiées entre autres à Roger Penske, A.J. Foyt, Jim Hall ou Dick Thompson qui sera le premier à remporter une course à son volant, à Watkins Glen en aout 63.

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 3

En fonction des courses, les Corvette Grand Sport étaient équipées de moteurs différents. Mais le plus utilisé sera le V8 377ci, un 6.2l tout alu, gavé par des carbus Weber pour envoyer 550 ch aux roues arrière. Les panneaux de carrosserie étaient en fibre de verre. Certaines parties du châssis ainsi que l’arceau, comptaient sur de l’alu. Ainsi équipée, la voiture gagnait presque 400 kg par rapport à la version d’origine qui en accusait un peu plus de 1500.

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 4

Quoiqu’il en soit, sans grands moyens, Duntov allait rester sur sa faim et la Corvette Grand Sport loin de l’espoir qui avait été porté en elle. il n’empêche que les 5 voitures sont aujourd’hui considérées comme des pièces d’exception par tous les collectionneurs.

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 5

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 6

C’est donc là qu’entre en jeu Mongoose. Conscient de l’attrait de la voiture, le garage situé à Ravenna en Ohio, s’est donc fait le spécialiste de la réplique de Grand Sport 63 mais attention, pas n’importe comment ! Mongoose est le seul spécialiste à oeuvrer sous licence GM… comprenez par là que ce sont des répliques officielles respectant à la lettre les 5 originelles. D’ailleurs pour la petite histoire, et scotcher votre beau frère, Mongoose ça veut dire mangouste, dont l’une des espèces est capable de tuer des cobras. Ainsi, quand la Corvette Grand Sport a battu les Shelby Cobra lors d’une course à Sebring, elle a gagné ce surnom, repris ensuite par Mongoose Motorsport.

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 7

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 12

Pour assembler ses voitures, Mongosse ne sacrifie aucune Stingray. Elles sont entièrement refabriquées à partir d’un châssis tubulaire maison habillé d’une carrosserie en fibre. Les freins et les suspensions viennent d’une Corvette C4… ensuite, la voiture peut être mise en config’ piste ou route. Ou un peu des deux ! Le client choisit ses options, sa finition, son moteur à partir du moment où il fait le chèque à la fin.

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 13

Enfin, avant de rendre l’antenne, sachez que Mongoose a aussi assemblé la Corvette Grand Sport roadster dans F&F5.

© VisionWellsMotocar ClassicsMongoose & Signatures éventuelles

Mongoose Corvette Grand Sport 63... Cobra Killer ! 14