“Voulez vous coucher avec moi ce soir ?” Voila les seuls mots en Français que tous les Américains connaissent. Mais sous l’impulsion de la collaboration avec AMC, la Régie Renault entreprit de leur en faire apprendre 3 nouveaux : Renault 5 Le Car…

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 1

Nul ne sait pourquoi ce nom bizarre a été donné… Peut-être qu’en anglais prononcer “weunow faiiive” c’était trop compliqué. Ou peut-être que c’est Michel du marketing qui a eu l’idée après avoir mangé un hot-dog au pied de l’Empire State Building pendant ses vacances à New-York avec Monique payées avec son bonus de fin d’année… On ne saura jamais, mais vu d’ici c’est curieux !

La crise pétrolière des années 70 à forcé le paysage automobile mondial à se renouveler, et surtout celui des U.S.A.. C’est dans cette atmosphère que Renault lança son best seller Européen chez l’Oncle Sam. A la faveur d’un partenariat avec AMC, la Le Car était censée offrir une entrée de gamme un peu exotique. Elle reprend d’ailleurs un peu du style de la Pacer sur la face avant, modifiée pour le marché Américain, avec notamment les fameux pare-chocs proéminents qui défiguraient tous les modèles Européens des années 70.

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 2


'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 3

Et niveau exotisme, on peut dire que la petite 5 se pose la. Une toute petite voiture, 3 portes, avec un petit 1.4 de 58 chevaux, avec une bouille souriante et choupinette, les ricains n’avaient jamais vu ça. Le seul modèle qui se rapprochait de près ou de loin était la VW Rabbit (la Golf ricaine), sortie au même moment, et qui se posait en concurrente directe de la Française. Une version compétition a même couru en IMSA !

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 4

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 5

Mais les ventes n’ont malheureusement pas été à la hauteur des ambitions. Les Americains n’étaient pas préparés psychologiquement à accueillir une telle auto dans leur garage, aussi économique soit-elle. Tant les clients que les vendeurs. D’autant plus que notre petite frenchie souffrait de problemes de fabrication et de corrosion, et il faut dire que les problèmes financiers d’AMC n’ont rien arrangé.

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 6

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 7

Ce modèle à quand même donné lieu à une série limitée à 6000 exemplaires de Le Car sur le marché Européen sur base de Renault 5 TS. Sans les horribles pare chocs, mais avec une flopée d’équipements de conforts et de style jusqu’ici réservés au modèle Américain. Probablement l’une des plus luxueuses Renault 5 !

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 8

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 9

Une version Le Car Van à aussi été proposée par Heuliez, en virant les custodes arrière au profit de hublot, et le pare brise arrière pour une roue de secours carénée et une petite lucarne. Ce sont en tout 450 propriétaires de R5 qui ont fait modifier leur auto pour la modique somme de 12 500 francs ! Encore plus rare !

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 10

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 11

1983 sonne le glas de la Renault 5 Le Car aux Etats-Unis avec le remplacement du modèle en Europe par la Super 5. L’aventure se solde par un chiffre estimé entre 50 000 et 100 000 modèles vendus (calculé à la louche, pas réussi à trouver les chiffres exacts !). Ce qui en fait aujourd’hui une petite rareté dont la cote tourne quand même autour des 10 000 $ !

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 12

C’est le cas de la blanchette qui illustre ces photos. Elle trouva son premier acheteur dans une concession du Tennessee, coula quelques jours heureux sous le soleil du sud, puis continua sa carrière bien plus au nord dans le Michigan.

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 13

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 14

La face avant est modifiée avec des feux ronds à la place des carrés, et un rajout de pare choc Kamei. Les jantes d’origine sont peintes en rouge en accord avec les bandes de la carrosserie, et un petit volant sport gainé de cuir accueille les mimines pleines de gras de Big Mac du propriétaire. Les suspensions ont été remplacées par des combinés filetés.

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 15

Et bien je ne sais pas vous, mais moi je trouve qu’elle à de la gueule. Je me surprend même à préférer cette face avant ! Je serais curieux de voir la tête des passants quand on se ballade au volant d’un R5 aux Etats-Unis !

'79 Renault 5 Le Car - A la conquête de l'Amérique ! 16

©Bringatrailer.com