Que faire quand tu tombes sur une Jaguar XJC V12 qui traine au fond d’un hangar depuis de nombreuses années ? Surtout que le coupé anglais des 70’s est plutôt réputé pour son vieillissement prématuré, son électronique rare, mais pourtant capricieuse ainsi que son appétence à la corrosion… En gros, faut quand même l’aimer pour vouloir lui redonner vie ! Et pourtant…

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 1

Et pourtant cela n’allait pas effrayer son proprio. Souhaitant lui offrir une 2nde vie, il allait se rapprocher de l’équipe anglaise de Retropower qui n’a pas hésité une seule seconde avant d’en coller une bonne à notre magnifique coupé Jaguar XJC, pur mélange de luxe et de sport… enfin, pour le moment, c’était surtout un gros tas de rouille et de fientes de rats ! Pas de quoi décourager les magiciens de Retropower qui ont aussitôt sorti la caisse à out’ et la disqueuse, comme ils l’avaient fait sur une Alfa Giulia qui avait déjà posé ses roues ici.

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 2


Même si les gars ne craignaient pas grand chose, ils savaient qu’il allait y avoir du taf pour redonner sa superbe à ce condensé de “grâce, rythme et espace” car c’est de cette manière que son géniteur, Sir William Lyons, aimait la décrire. Sauf que maintenant, elle allait passer en mode “rapide, fiable et confortable” dans le but de pouvoir l’utiliser au quotidien sans craindre de tomber en rade au premier périple de plus de 50 bornes !


Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 3

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 4

Chez Retropower, on commence toujours les nouveaux projets de la même façon… en l’foutant à poil ! Allez hop, on vire tout. Une fois nue, ils reprennent la caisse de A à Z et en profite pour y caser leur signature. Passages de roues agrandis, jupe arrière lissée, vinyle du toit supprimé et pare-chocs sur mesure. La face avant a elle aussi été rajeunie avec une calandre sur mesure et un grille inférieure de la même veine.

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 5

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 6

Enfin, le tout a été recouvert d’une teinte Opalescent Gunmetal Grey, clin d’oeil à la Type E, et dans chaque aile on retrouve de magnifiques American Racing en 8 et 9 x 17″ chaussées en Goodyear Eagle F1. Faut reconnaitre que si le choix est osé, ça colle plutôt bien au look de la caisse tout en gardant l’esprit old school de l’anglaise.

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 7

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 8

Derrière les jantes, on retrouve un freinage Fossway Performance avec étriers six pistons et disques ventilés et rainurés. Au niveau des trains roulants, l’avant est celui d’origine entièrement refait et maintenu par des combiné Bilstein / Eibach pendant qu’à l’arrière, l’équipe de Retropower y a greffé celui d’un coupé XJS.

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 9

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 10

Quand vous levez le capot, oubliez le V12 d’origine. Ne vous attendez pas non plus à retrouver un 6 en ligne. Le gazier n’est maintenant plus originaire de Coventry mais de Détroit. Bah, quitte à coller des jantes ricaines, pourquoi ne pas aussi y flanquer un V8 ? En l’occurence un LS3, puissant, disponible neuf à un tarif correct, facilement upgradable et fiable. ‘Fin sous le capot de la XJC, pas besoin d’aller y chercher des noises, c’est pas le but, puis avec ses 430 ch, il y a déjà largement c’qu’il faut. Allez, juste un nouvel ECU Nomex et un allumage Edelbrock pour le laisser tourner à l’alcool. Surtout que la Jag’ a de quoi stocker avec ses deux réservoirs (spécificité du V12).

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 11

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 12

Afin de pouvoir cruiser le coude à la portière, le V8 américain envoie ses watts aux roues arrière à travers une boitoto à 4 rapports, elle aussi piochée dans le catalogue GM. Et histoire de ne pas faire fondre les gommes au premier soudage, un différentiel à glissement limité se charge de gérer le grip.

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 13

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 14

Alors, où on en est ? Look, châssis, bloc… ce XJC restomod n’en serait pas un sans un vrai habitacle digne d’un cocon où se côtoient cuir Connolly couleur tabac et noir, ronce de noyer sombre et tout un troupeau de moutons noirs sous vos pieds ! Ajoutez y une sono Alpine, des touches d’alu, de chrome, notamment sur le volant Motolita (emprunté à une Type E mais modifié pour recevoir une jante plus large), le levier de boite d’origine, une batterie de commutateurs et de manos ainsi qu’un bouton de démarrage directement gaulé à un Submarine Spitfire !

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 15

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 16

A l’arrivée, les p’tits gars de chez Retropower ont, une fois encore, sorti un projet totalement délirant et finalement hyper cohérent. La finition tutoie l’excellence sans pour autant dénier l’esprit du coupé anglais. Juste le rendre fiable et utilisable au quotidien. L’objectif est rempli, le proprio est ravi et le compte de Retropower est rempli. Putain c’est beau les histoires qui finissent bien !

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 17

Jaguar XJC 430 Retropower... Ca sent le V8 et le restomod ! 18

© Retropower