Aujourd’hui chez DLEDMV, on va encore vérifier un truc. Le fait que tout le monde chie sur les voitures françaises, et qu’à chaque fois qu’on en publie une, on pète tous les scores ! Non mais cherchez pas, je vous vois en train de lire cet article et de kiffer cette petite Twingo en secret…

Renault Twingo - En rouge et or ! 1

Allez les gars, vous avez le droit de l’assumer, vous aussi vous trouvez qu’elle déboite cette Twingo. Ne vous en faites pas, on ne va pas vous demander de faire votre coming out en public. Vous ne trouverez pas plus ouverts et plus compréhensifs que nous, même si parfois on à l’air de gros lourdauds lors de nos live du mardi soir ! On n’est pas des mauvais bougres, on a juste la connerie facile…

Renault Twingo - En rouge et or ! 2

Cela étant, il serait quand même de bon ton de redire une chose : Toutes les bases sont bonnes à prendre p*t*i* de b*r*e* de merde ! Ah j’ai oublié les étoiles… woopsie ! Avec un peu d’idée et 3 fois rien on peut faire un truc qui casse des bouches, chose que j’avais déjà évoqué avec la super 5 de Kris ou la Panda de Claudio.

La Twingo 1 à sa sortie a été une véritable petite révolution pour la marque au losange, mais aussi pour toutes les autres. Elle a complètement rebattu les cartes et fait sauter les références de toutes les autos citadines Européennes. La bouille sympathique à laquelle tout le monde s’est habitué aujourd’hui, en a fait vomir plus d’un en 1993. Gnagnagna, on aime ou on n’aime pas, gnagnagna, mais elle ne laissa personne indifférent, gnagnagna (Je déteste les phrases toutes faites).

Renault Twingo - En rouge et or ! 4

Mais outre son style particulier, son espace intérieur, ses astuces et son prix plancher ont fait d’elle un best-seller avec plus de 2 millions d’exemplaires produits. Elle a été remplacée en 2007 par un modèle autrement plus consensuel (chiant oui…), la faute aux normes de sécurité.

Petite anecdote… Lorsque Fiat a présenté sa nouvelle Panda au salon de Genève en 2003, ils l’avaient appelé Gingo (oui c’est nul), mais Renault jugeant ce nom trop proche de la Twingo, fit un recours en justice et celle-ci fut rebaptisée Panda. J’étais invité à un diner mercredi soir avec des amis, quand je l’ai racontée ils ont trouvé ça génial ! Et ouais…

Renault Twingo - En rouge et or ! 5

Bref, revenons à la Twingo de Sebastien. C’est un modèle de 2002, 1.2 16v qui envoie 75 valeureux chevaux aux roues avant ! Vu le poids plume autour de 800kg de l’engin cela suffit largement pour rouler à allure normale. Puis de toute façon on n’est pas la pour faire du drag race.

Renault Twingo - En rouge et or ! 7

Non ce projet est tout dans la classe et dans le style. Les pare chocs sont d’origine mais ont été lissé et modifiés, l’emplacement de la plaque arrière provient d’une Clio 2 Campus. Tout le boulot de carrosserie a été réalisé par Sebastien lui-même, sauf la splendide peinture rouge cerise d’origine Renault rehaussée de nacre doré. Notez aussi les écrous de roue peints ton caisse, détail qui tue !

Renault Twingo - En rouge et or ! 8

Renault Twingo - En rouge et or ! 9

L’intérieur cuir qui claque sa mère a été réalisé chez l’Atelier du Bourrelier à Dordives (45), le volant bois est un Formuling tandis que la musique crache via une installation MTX. Le toit open air a été monté en 2018 et refait par Alex de chez Tapisserie Sellerie François.

Renault Twingo - En rouge et or ! 10

Renault Twingo - En rouge et or ! 11

Les jantes baptisées Reversi proviennent du catalogue d’accessoires de Renault Modus, montées en 165×40/16, trouvées sur ebay neuves à Berlin. C’est bien la première fois que je les vois ! Je pense que les propriétaires de Modus se carraient pas mal le fion d’avoir des jantes en accessoires à l’époque… D’où la rareté. Et la caisse est rapprochée du sol grâce à des amortos KW réglables. Le compartiment moteur a été soigné par L’Aero à Chartres.

Renault Twingo - En rouge et or ! 12

Renault Twingo - En rouge et or ! 13

Sebastien a écumé tous les rasso et salons d’Europe au volant de sa Twingo, et ce n’est pas près de s’arrêter ! Alors vous voyez que ça se vérifie encore ! Quoi ? Que toutes les bases sont bonnes à prendre et que les caisses françaises n’ont rien à envier aux autres du moment qu’elles sont traitées correctement ! J’ai tellement l’impression de me répéter… Il ne me reste plus qu’à remercier Sebastien pour ses photos et sa sympathie, ainsi qu’Alexis Taccoen également pour ses photos. D’ailleurs n’hésitez pas à faire un tour sur sa page et checker ses dessins, ce gars-la a du talent ! A bientôt pour de nouvelles aventures !

Renault Twingo - En rouge et or ! 14

©Sebastien Adam & Alexis Taccoen